LES-DINOSAURES.FR

Menu

Dinosaures

Animaux Préhistoriques

Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Argentinosaurus
Argentinosaurus

Argentinosaurus

Argentinosaurus est possiblement le plus gros dinosaure de tout les temps si l’on se fie aux preuves fossiles et de façon générale il est probable qu’il ait été le plus large animal terrestre à avoir èré la Terre. Depuis sa découverte, en 1987, les paléontologues ont débattu de sa hauteur et de son poid. Certaines reconstructions présente ce dinosaure comme ayant une longueur se situant entre 75 et 85 pieds de la tête à la queue et pesant 75 tonnes alors que d’autres moins retenu postulent qu’Argentinosaurus faisait près de 100 pieds de long et pesait dans les alentours de 100 tonnes.

Argentinosaurus le titanosaure

Titanosaures
Titanosaures

Étant donné sa taille gigantesque et la période à laquelle il a vécu, Argentinosaurus est classifié comme étant un titanosaure, une famille de sauropode à armure légère ayant occupé tout les continents du globe à partir du Crétacé. En comparaison, le plus proche parent titanosaure d’Argentinosaurus était Saltasaurus, qui était de taille beaucoup plus modeste à 10 tonnes et qui a vécu quelques millions d’années plus tard.

Argentinosaurus vivait au Crétacé moyen

Quant on pense aux géants dinosaures sauropodes, les premières images qui viennent en tête chez bien des gens sont les behemoths du Jurassique supérieur d’Amérique du Nord comme le Diplodocus, le Brachiosaurus et l’Apatosaurus. Ceci est en grande partie dûe au fait que ceux-ci sont beaucoup plus présent dans la culture populaire et particulièrement dans les films que leurs homologues titanosaures. Ce qui distingue Argentinosaurus de ces sauropodes plus familiers est qu’il à vécu plus de 50 millions d’années plus tard pendant le Crétacé moyen dans une région du monde encore bien mal apprécié pour sa grande diversité de dinosaures, l’Amérique du Sud.

Posture indéterminée

Comme c’est le cas pour la très grande majorité des sauropodes à long cou et des titanosaures à l’exception peut-être du Brachiosaure qui se tenait comme une giraffe, la question à savoir quelle posture ils adoptaient au quotidien demeure toujours mystérieuse. Est-ce que Argentinosaurus se tenait le cou verticalement afin de brouter la cîme des arbres ou bien préférait-il opter pour une position plus horizontal afin de fourrager à proximité du sol? Comme le Diplodocus, il est possible que ce dinosaure pouvait se cabrer sur ses pattes arrières pendant un court lapse de temps avant de retomber sur le sol, ce qui devait causer des chocs séismiques vu son gabarit colossale.

D’autres concurrents au titre de plus gros dinosaure de tout les temps

Argentinosaurus n’est pas le seul dinosaure en tête de liste pour le titre de plus gros animal terrestre et de façon peu surprenante tout ses rivales se trouvent également être des titanosaures. Ainsi, dépendemment de qui effectue la reconstruction et de la manière que celui-ci évalue les preuves fossiles, de nombreux autres titanosaures aspirent à l’honneur. Les concurrents principales sont les très méconnu Bruhathkayosaurus (Inde) et Futalognkosaurus ainsi que le récemment découvert Dreadnoughtus qui jouie d’une popularité grandissante après avoir fait la une des journaux en 2014 mais dont la taille reste à confirmer.

Vertèbre fossile d’Argentinosaurus

Fossile d'Argentinosaurus
Fossile de Argentinosaurus

Les premiers fossiles d’Argentinosaurus ont été déterrer par un éleveur sud-américain apellé Guillermo Heredia en 1987. Il a déniché une énorme vertèbre – aussi grande qu’une personne – qu’il a d’abord prit par erreur pour un morceau de bois pétrifié. Ce n’est qu’en 1993 que l’on a identifié ces ossements comme provenant d’un dinosaure. Les fossiles d’Argentinosaurus sont extrêmement rares et considérés comme un trésor national d’Argentine et par conséquent il est impossible d’observer des restes de ce titanosaure ailleurs dans le monde. L’Argentine est l’un des pays les plus riches de la planète en matière de découverte fossiles et l’on y a dénicher des centaines d’espèces exotiques de dinosaures.

Jusqu’à ce jour, les vestiges d’Argentinosaurus ne sont que fragmentaires. On a ainsi retrouvé une douzaines de vertèbres, quelques côtes ainsi qu’un long fémur de la cuisse faisant 5 pieds de long pour une circonférence de 4 pieds. Le crâne manque toujours a l’appel comme c’est généralement le cas chez ces dinosaures puisque le crâne des titanosaures se détachait facilement du cou après la mort. Les mensurations d’Argentinosaurus sont principalement basées sur des estimations obtenues en comparant les os fragmentaires avec ceux de proches parents relatifs connu à partir de squelettes complets.

Oeuf et développement

En comparant avec les oeufs d’autres titanosaures, comme ceux du genre éponyme Titanosaurus, il est possible que les oeufs d’Argentinosaurus mesurait environ 1 pied de diamètre et que les femelles pondaient entre 10 et 15 oeufs à la fois ce qui augmentait les chances qu’au moins 1 nouveaux-née réussisse a évader les attaques de prédateurs assez longtemps pour atteindre l’âge adulte.

Le temps de développement pour atteindre la maturité était toutefois très long chez les dinosaures herbivores à sang froid (du moins c’est ce que l’on présume) comme les sauropodes et les titanosaures contrairement aux théropodes carnivores à sang chaud comme les tyrannosaures et les raptors. Un jeune Argentinosaurus pouvait ainsi prendre 40 ans avant d’atteindre sa taille maximale! Cela représente près de la moitié de la vie de ces dinosaures puisque l’on sait que l’espérance de vie pouvait facilement atteindre le siècle une fois adulte en raison de la corpulence démesurée de ces bêtes. On parle d’une augmentation de masse de 25 000% de l’éclosion jusqu’à chef alpha du troupeau.

Proie du Giganotosaurus

On sait que Argentinosaurus à partager le même territoire d’Amérique du Sud que le carnivore de 10 tonnes Giganotosaurus puisque les restes de ces deux dinosaures ont été retrouvé à proximité. Bien que même un Giganotosaurus affamé n’avait absolument aucune chance contre un titanosaure de taille adulte – c’est comme si un enfant de 8 ans essayait de s’en prendre à un homme mûr de 500 livres – il est possible que le Giganotosaurus chassait en meute afin d’attaquer les retardataires dans les troupeaux nomades de titanosaures comme Argentinosaurus.