LES-DINOSAURES.FR

Menu

Dinosaures

Animaux Préhistoriques

Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Avimimus
John Conway

Avimimus

Avimimus est un petit dinosaure théropode à la composition frêle ayant vécu dans les régions de Mongolie en Asie à l’époque du Crétacé supérieur, il y a de cela environ 75 à 85 millions d’années. Comme son nom le suggère, ce dinosaure ressemblait beaucoup à un oiseau, particulièrement à une autruche. Avimimus était très léger et pouvait se déplacer très rapidement et il est possible que sont corps etait couvert de plumes. Ce dinosaure ne fesait que 3 pieds de long et pesait 33 livres (15 kilogrammes) mais était doué d’une intelligence remarquable (mesurée par le poid total du cerveau versus celui du corps) relativement aux autres dinosaures. C’était un animal légèrement bâti et aux longues pattes.

Description

L’Avimimus était un dinosaure à l’aspect étrange. Il avait un long cou et une tête courte avec une gueule totalement édentée. Sa boîte crânienne était assez grande et l’on suppose donc que son cerveau l’était également. En lieu et place des dents, il avait un bec très puissant assez comparable à celui des cacatoès actuels. Les os du carpe étaient joints comme ils le sont chez les oiseaux, et les trois longs doigts pouvaient se tenir repliés sous le corps. En fait, l’Avimimus pouvait plier entièrement son bras contre son corps, de la même manière qu’un oiseau plie ses ailes. Ses longues pattes se terminaient par trois orteils, avec un quatrième blotti sur la face interne du pied. En revanche, à la différence des oiseaux, il avait une longue queue osseuse, et son bassin pelvien ressemblait à celui des autres théropodes. Il est possible que Avimimus ait eu des plumes, mais les gisements dans lesquels il a été découvert étaient trop rugueux pour que de telles caractéristiques aient pu être préservées. Néanmoins, une arête rugueuse sur son avant-bras, similaire à celui du Caudipteryx qui supportait la moitié d’une aile, pouvait servir d’ancrage pour des plumes. Pourtant il n’était sans doute pas capable de voler.

Régime alimentaire

Le régime alimentaire de ce dinosaure fait toujours l’objet de débat. Certains chercheurs croient que l’Avimimus était un animal insectivore mais d’autres ont suggéré qu’il était plutôt herbivore. Il était capable d’être très rapide, ce qui améliorait d’autant plus sa capacité de prédateur et le protégeait des grands carnivores. Mais encore, il est également plausible de penser qu’il fût omnivore se nourrissant principalement de petits animales, d’insectes, d’oeufs et de matériel végétale. Plus d’informations est toutefois nécessaire afin de déterminer la nature exacte des habitudes alimentaires de ce petit théropode.

Fossiles

Les spécimens originales ont été collectés par des scientifiques (Sergei Mikhailovich) russes lors d’expédition vers la Mongolie à la fin des années 1970 et au début des années 1980 mais ce n’est qu’en 1981 qu’il a été décrit et nommé. Le squelette initial manquait une queue, ce qui nous a amené à spéculer qu’Avimimus n’en possédait tout simplement pas. Par contre, on a subséquemment retrouvé des restes de vertèbre caudale ce qui confirme indéniablement la présence d’une queue. Au départ, les fossiles ont été décrit comme provenant de la formation de Djadokhta par le chercheur russe Sergei Kurzanov ; cependant en 2006 des collègues ont notés que Kurzanov se trompait fort probablement et que Avimimus émanait sans doute de la formation de Nemegt. Depuis, des paléontologues chinois ont réussi à déterrer d’autres fossiles de squelettes partiels et de crânes. Le squelette le plus complet comprend un crâne partiel, des vertèbres de la region lombaire et cervicale, un bras incomplet, une grande partie des pattes arrières et des pieds ainsi qu’une partie du pelvis. Jusqu’à ce jour, seulement quatres squelettes partiels ont été découvert ; dans le désert de Gobi en Mongolie et en Alberta au Canada.

Classification

On a originellement suggéré que Avimimus était un proche parent des oiseaux en se basant sur ces caractéristiques particulières qui ne sont pas sans rapellé l’autruche. Le Dr Kurzanov à soutenu que Avimimus était plus proche de l’ancêtre direct des oiseaux modernes et que Archaeopteryx n’était pas un aussi proche parent que précédemment insinuer. Cependant, cette thèse n’est pas très bien défendue par les analyses phylogénétiques de la relation entre les dinosaures et les oiseaux. La plupart des scientifiques modernes s’accordent pour dire que Avimimus appartient à un groupe de dinosaures ayant disparu au cours de l’extinction de la fin du Crétacé il y a environ 66 millions d’années et présentant des caractéristiques similaires aux oiseaux mais plus primitif que Archaeopteryx, le clade des oviraptorosaures (ou encore oviraptorosauria et oviraptorosauriens) dans la famille des caenagnathidés (Caenagnathidae). En 1981, Kurzanov à placer ce dinosaure dans sa propre famille, les Avimimidae. Les études récentes ont toutefois montrer que Avimimus est mieux groupé au sein des oviraptoridés (Oviraptoridae) à l’intérieur du sous-groupe des elmisaurinés (Elmisaurinae).

Sources

  1. Indiana: Facts, Map and State Symbols - EnchantedLearning.com, www.enchantedlearning.com/subjects/dinosaurs/dinos/Avimimus.shtml.

  2. Nandi. “Avimimus.” Paleontology World, 20 Mar. 2018, paleontologyworld.com/dinosaurs-%E2%80%93-species-encycolpedia/avimimus.

  3. Pepper, Darren. Petrolacosaurus, www.prehistoric-wildlife.com/species/a/avimimus.html.

À lire également