Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Brachiosaure

Le Brachiosaurus, qui signifie "reptile à bras", tire son nom de la longueur extraordinaire de ses membres antérieurs. Il est sans aucun doute parmi les dinosaures les plus massifs à avoir exister. Le Brachiosaure pouvait atteindre une longueur phénoménale de 22,50 mètre et peser un poids ridicule de plus de 77 tonnes ! Cela correspond à plus de dix fois le poids d’un éléphant d’Afrique, qui est le plus gros animal terrestre actuel. On peut facilement reconnaître un Brachiosaurus par sa petite tête ainsi que la longueur de son cou et de ses membres antérieurs, qui sont plus long que ses membres postérieurs. Cette morphologie particulière serait le résultat d’une longue adaptation lui permettant de monter au-dessus de la forêt pour effeuiller les arbres tel une girafe des temps préhistorique. Son cou était à la fois fort et souple et sa queue était relativement courte. Sa mâchoire robuste et ses dents en forme de gouge favorisait son alimentation herbivore à base de végétaux ligneux. Le Brachiosaure exhibe plusieurs caractéristiques physiques particulière. Tout d’abord, ces grandes narines sont situées sur le sommet de son crâne plutôt que sous ses yeux, ce qui est très intriguant et laisse plusieurs personnes sceptiques quant au mode de vie du Brachiosaurus. Parmi les théories avancées, on note soit un sens olfactif développé, soit une chambre d’écho ou encore une zone de régulation thermique du sang. De plus, le fémur et l’humérus sont sensiblement de la même longueur, soit environ 204 centimètres. Cela est pour le moins étrange puisque le fémur est généralement beaucoup plus long que l’humérus. Les mains du Brachiosaurus, très spécialisée, présente de très longs métacarpiens étroitement groupés. Les doigts ne possèdent qu’une seule phalange à l’extrémité du métacarpien, sauf le premier qui porte en plus une petite griffe. Comme chez les autres Sauropodes, le bassin des Brachiosaurus est soutenu par cinq vertèbres. Il existe plusieurs hypothèses quant au mode de vie du Brachiosaurus.

Certaines personnes croient que les Brachiosaurus étaient de gigantesques créatures amphibies qui vivaient dans les régions marécageuses alors que d’autres sont plutôt d’avis qu’ils étaient des créatures terrestres. Pour soutenir la thèse d’un mode de vie amphibie, certains argumentent qu’il est improbable que des créatures aussi pesantes aient été capable de se mouvoir sur la terre ferme et que l’eau aient été le seul environnement qui permettaient à ses géants de soutenir leurs poids. La position de leur narines au-dessus de la tête est un autre argument des défendeurs de la théorie amphibie. Selon ces derniers, le Brachiosaure aurait été un dinosaure sous-marin et ses narines lui aurait servi pour respirer en position d’immersion tel un tuba. Cependant, de récentes études semble contredire cette hypothèse et pointe le fait qu’à des profondeurs de 10 ou 12 mètres, leurs poumons n’auraient pas pu résister à la pression exercée par l’eau et que la très haute pression sanguine aurait provoqué un arrêt cardiaque. Ceux qui penche plutôt dans l’autre sens prétendent que la cage thoracique peu large et le dos renforcé constituent des caractères qui sont compatibles avec un mode de vie terrestre. De plus, ces mêmes gens argumentent qu’on retrouve sur plusieurs autres animaux terrestres des narines positionnées très haut sur le crâne. Le Brachiosaurus, n’étant pas un dinosaure rapide, était vulnérable aux prédateurs. Ainsi, ce dernier formait des petits troupeaux de sorte que les grands protège les petits de la menace environnante. Les premiers restes de Brachiosaurus fûrent découvert en 1900 à Grand River Valley, dans l’ouest du Colorado. Parmi les ossements retrouvés, on compte plusieurs fragments de la colonne vertébrale, des côtes, du bassin, de la ceinture scapulaire, de l’humérus ainsi que du fémur. De nombreux autres spécimens de Brachiosaure ont été retrouvés sur les terres riches en fossiles de Tendaguru (appelé aujourd’hui Tanzanie), en Afrique. Une des reconstitutions les plus spectaculaire de Brachiosaurus, effectuée par Werner Janensch entre 1908 et 1912, est exposé au muséum d’Histoire naturelle de Berlin. La ressemblance est à s’y méprendre avec une girafe, dû aux membres antérieurs allongés qui mettent les épaules plus haut que les hanches et la structure particulière du cou.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !