Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Ceratosaurus

Le nom de Ceratosaurus provident de la corne au bout du museau. C’est le plus connu de tous les théropodes ayant une telle corne. Il a aussi deux autres crêtes plus fines au-dessus des yeux. La fonction exacte de ces trois cornes n’est pas connue, mais il est possible qu’elles aient servi d’identifiant social permettant à chacun de se reconnaître sur l’ensemble de leur territoire. Il se peut aussi qu’elles aient permis de distinguer le sexe de l’animal, mais n’ayant été étudiés que quelques spécimens, il est impossible de savoir s’il y avait une réelle différence entre les cornes des mâles et celles des femelles. À l’évidence, ces cornes ne semblaient pas assez grandes pour jouer un véritable rôle défensif. Des traces de Ceratosaurus ont été retrouvées dans la formation de Morrison dans l’ouest des États-Unis, datant du Jurassique supérieur. La formation de Morrison est célèbre pour son incroyable diversité de sauropodes (tels que l’Apatosaurus et le Brachiosaurus, mais aussi pour un théropode plus commun, l’Allosaurus). Il est possible que les dents, rassemblées depuis la formation Tendaguru de Tanzanie, à peu près du même âge que celle de Morrison, signalent la présence de nombreux Ceratosaurus, mais la preuve n’en a pas encore été clairement établie. Ainsi, au XXe siècle, les paléontologues ont regroupé toutes les grandes espèces de théropodes, dont le Ceratosaurus, dans la superfamille des carnosauriens, et les plus petites dans celle des coelurosauriens. Néanmoins, à partir des années 1980, les scientifiques ont accordé plus d’attention au caractère évolutif des dinosaures et à leurs classifications. Aujourd’hui, on pense que le Ceratosaurus était en fait très éloigné de la plupart des autres théropodes, comme l’Allosaurus ou le Tyrannosaurus. Il était plus vraisemblablement lié aux coelophysidés et aux abélisauridés (Abelisaurus), un groupe vivant au Crétacé dans l’hémisphère Sud. Ainsi, l’exemple du Ceratosaurus a démontré le danger d’une classification des dinosaures en fonction de la taille de leur corps, alors que celle-ci évolue de nombreuses fois chez les théropodes.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !