LES-DINOSAURES.FR

Menu

Dinosaures

Animaux Préhistoriques

Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Dilophosaurus
Dilophosaure virtuel de Jurassic Park

Dilophosaurus

Le Dilophosaure est un autre dinosaure qui s’est fait connaître grâce à son rôle dans le très populaire film de Jurassic Park. Mais tout comme c’est le cas pour le Vélociraptor, les producteurs ont véhiculés une grande quantité de mensonges à propos de cette créature à tel point que les gens ont une vision complètement faussé de cette bête. La représentation cinématographique du Dilophosaurus ne correspond en aucun cas à la version réelle.

Un grand théropode cératosaure

Dans le film, le Dilophosaure est dépeint comme une petite bestiole presqu’ aimable que l’on aurait envie d’adopté comme animal de compagnie. Ce qu’Hollywood nous a cependant caché c’est que contrairement à la représentation virtuelle de l’animal qui est à peine plus gros qu’un Labrador, le véritable Dilophosaurus était un large théropode cératosaure pouvant atteindre 20 pieds de long (6 mètres) et peser près de 1000 livres. Beaucoup plus gros qu’un chien ; il pesait environ 5 fois le poid d’un bon sanglier!

Dilophosaurus ne crachait pas de venin comme dans Jurassic Park

L’imagination fertile du réalisateur Steven Spielberg ne manque pas de nous jouer des tours. Un des plus grands mythes propager à propos du Dilophosaure est que ce dernier est capable de cracher du venin dans les yeux de ces proies afin de les aveugler ; une substance gluante noire ressemblant grandement à du pétrole. Non seulement le Dilophosaurus ne vaporisait pas de poison aux visages de ses victimes, mais il n’existe pas de preuve convainquante qu’aucun dinosaure de l’ère du Mésozoique n’ait déjà utiliser de poison à des fins offensive ou défensive. Il ne s’agit encore que d’une pure invention provenant du cerveau du plus grand réalisateur de films au monde. Voilà autant de bonnes raisons de ne jamais croire ce qu’on nous montre à la télévision et au cinéma ; ce n’est que dramatisation et sensationnalisme.

Scène culte de Jurassic Park avec Dennis Nedry (Wayne Knight)

Dilophosaurus ne possédait pas de collerette comme dans le film

On pourrait commencer à croire avec raison que tout l’univers de la franchise Jurassic n’est que fiction, et l’on serait très proche de la réalité puisque la fabrication ne s’arrête pas la. Les fanatiques d’effets spéciaux seront sans surprises d’apprendre que la collerette au cou du Dilophosaure a été ajoutée par les artistes en imageries par ordinateur. En vérité, il n’y a aucune raison de croire que le Dilophosaurus ou tout autres dinosaures carnivores possédait une telle collerette. Cela est plutôt un attribut typique des cératopsiens comme le Triceratops.

Double crête sur le crâne

Crête de Dilophosaurus

Le trait distinctif du Dilophosaure est la double crêtes située sur le sommet de son crâne. Jusqu’à ce jour on ignore encore à quoi elles pouvaient servir. Fort probablement, cette paires de crêtes, lorsque saillante, était une caractéristique sexuelle sélective qui rendait les mâles plus attirants pour les femelles en période d’accouplement. Ces crêtes auraient également pu aider les membres d’une meute à se reconnaître de loin, si bien sur le Dilophosaurus chassait ou voyagait en groupe. Le nom “Dilophosaurus” fait d’ailleurs honneur à cette particularité et signifie “Lézard à deux crêtes”.

Dilophosaurus vivait pendant le Jurassique inférieur

Curieusement, ce cératosaure à vécu à l’époque du Jurassique inférieur, il y a de cela 200 millions à 190 millions d’années. Il ne s’agit pas d’une période particulièrement productive en termes de fossiles découverts. Cela situe le Dilophosaure d’Amérique du Nord très près des tout premiers dinosaures du point de vue de la descendance relative. Les dinosaures sont apparus et ont commencer à fleurir en Amérique du Sud durant la période du Trias supérieur (Carnien), il y a 230 millions d’années. Le Dilophosaure est l’un des plus anciens et mal comprit théropode cératosaure que l’on connaisse. Ce dinosaure à vécu en Arizona aux États-Unis et en Chine (bien que cela reste à confirmer) dans les régions boisées près des rivières. Ce prédateur bipède pouvait se déplacer très rapidement dans les sous bois et en bordure des cours d’eaux. Il existe principalement 2 espèces de Dilophosaurus:

  • D. wetherilli
  • D. sinensis (Dilophosaure chinois)

Fossiles

Fossile de Dilophosaure

Les premières trouvailles de Dilophosaurus ont été faites dans les années 40 (1942) par un dénommé Sam Welles lors d’une expédition dans le compté de Navajo en Arizona. Dans la formation de Kayenta, il y a découvert trois fossiles de dinosaures dans un triangle d’environ 20 pieds ; 1 complètement éroder et 2 autres en plutôt bonne état. Les ossements ont par la suite été ramenés à l’Université de Berkeley et nettoyer. Une douzaine d’années plus tard, ne sachant trop à quel espèce de dinosaure il avait affaire, Welles classa le spécimen avec les Megalosaurus (une espèce fourre-tout pour les théropodes mal comprit). Ce n’est qu’après avoir retrouver un quatrième fossile à quelque centaines de mètres du site originale que Sam Welles remarqua le trait distinctif de l’animal: la double crête. C’est alors qu’il comprit que ce fossile appartenait à une nouvelle espèce de dinosaure qu’il nomma Dilophosaurus wetherilli.

Au début des années 2000 quelques autres spécimens de Dilophosaure ont été trouvés non loin d’où Sam Welles à trouvé les premiers restes. On a également dénicher un squelette presque complet de grand théropode cératosaure très similaire au Dilophosaurus dans la formation de Lufeng en Chine. Quelque temps plus tard le spécimen a cependant été identifié comme étant un Sinosaurus ; on a donc présentement aucune raison de croire que le Dilophosaure à vécu ailleurs qu’en Arizona puisque c’est à cet endroit que l’on y a retrouvé tout les vestiges.

Les fossiles de ce dinosaure sont très rares, incomplets et très anciens. On ne connait que peu de choses sur cette espèce du Jurassique inférieur.

Description

Le Dilophosaurus avait une construction très légère et pouvait se déplacer très rapidement à des vitesses dépassant les 40 km/h. Il était également très puissant pour un théropode de 1000 livres, bien qu’il ne fasse pas le poid face aux tyrannosauridés comme Allosaurus et Tyrannosaurus Rex. Ce dinosaure faisait environ 8 pieds de haut (2.5 mètres) et possédait de fortes pattes postérieures. Ces jambes de derrière étaient complèter de très puissantes griffes qu’il utilisait sans doute comme arme lorsqu’il chassait et également afin de faciliter sa locomotion.

Ses mains contenaient quatres grands doigts (dont trois avaient des griffes) ce qui est très typique des cératosaures (Ceratosauria). Ces pieds sont caractéristiques des théropodes et possédaient cinq doigts dont deux sont extrêment réduits et non préservés dans le spécimen holotype.

La dentition du Dilophosaure est particulièrement étrange. Vers l’arrière de sa mâchoire supérieure, plusieurs dents sont très faiblement ancrées mais ceux située d’avantage vers l’avant sont beaucoup plus solides. Les scientifiques croient que sa gueule ne lui permettait pas de chasser de grandes proies. De plus, les os de sa mâchoire (prémaxilaire et maxilaire) sont également faiblement connecter entre eux ; un trait distinctif des théropodes cératosaures.

Alimentation et technique de chasse

Le Dilophosaure était carnivore et se nourrissait probablement de plus petits dinosaures herbivores prosauropodes puisque sa mâchoire n’était pas faite pour s’attaquer à de plus grandes proies. Il attaquait en aggripant ses victimes et tuait ensuite ceux-ci à l’aide de ses griffes postérieures avant de cueillir la nourriture de leurs carcasses.

Certains scientifiques croient toutefois qu’étant donné que ce théropode cératosaure possédait des dents fragiles qui pouvaient facilement se briser, il devait sans doute se nourrir de poissons ou d’animals déjà morts. En d’autres mots il était piscivore et charognard.

Classification

La classification de ce dinosaure demeure toujours incertaine. Il existe une gamme déroutante de petits et moyens dinosaures théropodes ayant èré la Terre à l’époque du Jurassique inférieur. La plupart des paléontologues classent le Dilophosaure dans les cératosaures (Ceratosauria) alors que d’autres pensent qu’il est un proche parent du Coelophysis. Un expert en particulier insiste fortement que Dilophosaurus est très près du dinosaure de l’antarctique Cryolophosaurus.

Sources

  1. “Dilophosaurus!” Introduction to the Aquifoliaceae, www.ucmp.berkeley.edu/dilophosaur/intro.html.

  2. Contributors, HowStuffWorks.com. “Dilophosaurus.” HowStuffWorks, HowStuffWorks, 20 Mar. 2008, animals.howstuffworks.com/dinosaurs/dilophosaurus.htm.

  3. “Dilophosaurus.” Kids' Games, Animals, Photos, Stories, and More, 1 Mar. 2014, kids.nationalgeographic.com/animals/dilophosaurus/#dilophosaurus.jpg.

  4. “10 Crested Facts About Dilophosaurus.” Mental Floss, Mental Floss, 22 Nov. 2014, mentalfloss.com/article/60231/10-crested-facts-about-dilophosaurus.

  5. Strauss, Bob. “How Was Dilophosaurus Discovered?” Thoughtco., Dotdash, www.thoughtco.com/how-was-dilophosaurus-discovered-1092032.

  6. Indiana: Facts, Map and State Symbols - EnchantedLearning.com, www.enchantedlearning.com/subjects/dinosaurs/facts/Dilophosaurus/.

  7. The Mesozoic Era, scienceviews.com/dinosaurs/dilophosaurus.html.

À lire également