Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Ouranosaurus

Cet ornithopode du Crétacé inférieur et vivant dans l’ouest de l’Afrique est l’un des dinosaures les plus énigmatiques jamais découverts, et les paléontologues essaient encore de reconstituer son apparence, ce qui est étonnant car un squelette presque complet a été découvert en 1966 et son parent le plus proche n’est autre que l’Iguanodon, l’un des dinosaures les mieux compris. Le problème vient de l’excroissance de ses dorsales, ces os se projetaient vers le haut en partant de la partie principale des vertèbres qui habituellement soutenaient des séries de tendons et de muscles dans le dos. Imaginez un animal avec le poitrail d’un cheval de course moderne, avec une série d’épines de plus de 70 cm de haut sur toute la longueur du dos. Quelle fonction pouvaient bien avoir ces épines ? Certains scientifiques pensent que l’Ouranosaurus avait sur le dos une immense structure comparable à une voile. D’autres animaux du Permien (c’est-à-dire, il y a de cela 260 millions d’années) possédaient ce genre d’appendice. Les avis sont partagés sur l’utilité de cette voile, elle pouvait servir à réguler la température du corps. Ainsi, certaines reconstitutions présentent l’Ouranosaurus comme un ornithopode de taille moyenne, assez quelconque, mais intéressant pour sa longue voile. D’autres ne sont pas d’accord avec cette théorie. Ils pensent en effet que ces animaux n’avaient pas besoin de se réchauffer, puisqu’ils vivaient sous un climat chaud et sec. Au contraire, ils devaient vouloir se rafraîchir, et cette voile ne pouvait pas les aider. De plus, les épines de l’Ouranosaurus ne ressemblaient pas à celles des voiles des animaux du Permien, mais la courbure se rapprochait davatange de celle, que l’on trouve par exemple chez les bisons. C’est pourquoi on le présente comme un ornithopode à grande bosse, sorte de dinosaure-buffle ou dinosaure-chameau.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !