Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Oviraptor

L’Oviraptor est un théropode particulier. Son museau est assez court, sa mâchoire édentée et une multitude d’os fins situés au-dessus du nez lui font une crête. Ses membres sont fins et comme des proches parents, il était probablement rapide. Bien que l’Oviraptor provienne de Mongolie et date du Crétacé supérieur, d’autres animaux lui ressemblant et datant aussi du Crétacé ont été trouvés en Asie et dans l’ouest de l’Amérique du Nord. Ce dinosaure, découvert dans les années 1920 par une équipe américaine, a souvent été retrouvé à côté de nids contenant des œufs. On en a conclu qu’il volait les œufs car on a supposé qu’il s’agissait d’une couvée de Protoceratops, un petit cératopsien commun dans la région. Cependant, aucun embryon n’avait été retrouvé. Quand, dans les années 1990, des équipes américaines sont retournées en Mongolie, elles ont aussi retrouvé ces mêmes œufs dont certains contenaient des squelettes d’embryons, mais d’Oviraptor et non de Protoceratops. Peu après, d’autres fossiles, plus incroyables encore, ont été exhumés, il s’agissait cette fois de squelettes d’Oviraptor restés au nid, leurs pattes avant entourant des œufs. Il devait s’agir d’adultes couvant et protégeant leurs propres œufs. Il a semblé de plus en plus évident que l’Oviraptor avait été accusé d’un crime qu’il n’avait pas commis. L’Oviraptor est l’un des dinosaures non volants ressemblant le plus aux oiseaux. Sa cage thoracique a plusieurs caractéristiques propres aux oiseaux, et plus particulièrement au niveau des côtes. Récemment, un dinosaure proche de l’Oviraptor a été retrouvé avec un pygostyle (ensemble de vertèbres ayant fusionné) qui, plus tard, supportera les plumes placées sur la queue des oiseaux.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !