Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Accueil / Dinos / Ptérodactyle

Ptérosaure

Ptérodactyle et Ptéranodon

“Pterodactyle” est un terme générique employé par les gens pour faire référence à deux ptérosaures célèbre de l’ère du Mésozoique: le Pteranodon et le Pterodactylus. Ironiquement cependant, ces deux reptiles volants n’étaient pas vraiment apparentés et ils étaient tout les deux assez intéressant pour se mériter leurs propres noms.

On ignore à quel moment le mot ptérodactyle est devenu synonyme de ptérosaures en générale, et plus particulièrement de Pteranodon et Pterodactylus, mais ce terme est généralement méprisé par les paléontologues qui préfèrent utiliser le véritable nom des espèces de ptérosaures (il en existe plus d’une centaines). Dans cet article, Ptérodactyle sera synonyme de Pterodactylus.

Quesqu’un ptérosaure ?

Tout d’abord, les ptérosaures n’étaient pas des dinosaures mais une famille de larges reptiles volants qui inclue le Ptérodactyle et le Ptéranodon. Il existe plus de 150 espèces de reptiles volants classifiées comme étant des ptérosaures. En fait, ils sont tellement nombreux qu’il existe des expositions entières leurs étant consacrées. Certains étaient assez petits pour faire dans la paume de la main alors que d’autres avaient des ailes de 30 pieds. Certains avaient un long cou et un bec proéminent alors que d’autres avaient une tête robuste et une longue queue. Les ptérosaures sont apparus durant le Trias supérieur et ont parcourus les cieux jusqu’à la fin du Crétacé, soit pendant plus de 150 millions d’années (il y a 228 à 66 millions d’années). Les oiseaux modernes ne descendent pas des ptérosaures ; plutôt, les ancêtres des oiseaux étaient de petits dinosaures terrestres à plumes comme le Vélociraptor.

Un des traits des ptérosaures est la crête qui ornait leurs crânes. Bien qu’on a initialement penser qu’ils n’en possédaient pas, c’est maintenant connu que les crêtes étaient vastement répandues chez plusieurs espèce de ptérosaures et que celles-ci pouvaient prendre de nombreuses formes. Par exemple, certains ptérosaures avaient de grosses crêtes osseuses alors que d’autres étaient constituées uniquement de chaire. La crête de ces reptiles volants pouvait même ressembler à une voile de bateau ; faite d’une feuille de membrane rejoignant deux gros os sur la tête.

Les ptérosaures étaient principalement carnivores mais certaines espèces étaient également frugivores et insectivores. L’alimentation de ces reptiles dépendait grandement d’où ils vivaient. Les ptérosaures terrestres se nourrissaient de carcasses, de bébés dinosaures, de lézards, d’oeufs, d’insectes et d’une variété d’autres animals. Ceux qui vivaient à proximité de l’eau préféraient plutôt le poisson, le calmar, le crabe et autres fruits de mers. Des expériences de modélisations ont démontrées que les ptérosaures aquatiques avaient tendances à plonger rapidement vers la nourriture avant de remonter brusquement dans les airs afin d’éviter de ce noyer. Ces créatures ne passaient pas beaucoup de temps à la surface de l’eau.

Le Ptérodactyle est le premier ptérosaure découvert. Identifié en 1784 par le scientifique italien Cosimo Collini, il a d’abord cru que c’était une espèce de créature marine qui utilisait ses ailes comme des pagaies. En 1801, un naturaliste français du nom de George Cuvier à proposer que ces créatures pouvaient voler. Quelques années plus tard, après avoir découvert un fossile de squelette dans la région de Bavière en Allemagne, il a inventé le mot “Ptero-dactyle”. Ce mot a été utilisé jusqu’à ce que les scientifiques réalisent que l’on trouvait différents genres de reptiles volants. “Pterodactyle” est cependant demeurer très populaire.

Fossile de Ptérodactyle
Fossile de Ptérodactyle

Pterodactylus antiquus

Le Pterodactylus antiquus, ou tout simplement Pterodactyle, est une espèce de ptérosaure ayant vécu durant la période du Jurassique (il y a environ 150 millions d’années) en Europe et en Afrique. “Pterodactyle” combine les mots grècques “aile” (ptero) et “doigt” (dactyle). Contrairement au Ptéranodon qui était plutôt large, ce reptile volant était de taille relativement modeste avec des ailes atteignant 3.5 pieds (1.06 mètres) à l’âge adulte. De plus, il ne pesait que 10 ou 20 livres tout au plus.

Les fossiles de Ptérodactyle sont commun dans l’état de Bavière, en Allemagne. À l’époque du Jurassique, cette région était un marais humide situé en bordure d’une ancienne mer. Les organismes qui tombaient ou mourraient dans les marécages devenaient ensevellies dans de la boue molle. Cette boue à lentement durcie pour devenir du calcaire et a transformé le corps des organismes en fossiles.

Le Ptérodactyle volait en utilisant ses ailes former d’une membrane dure qui s’étirait de son corps jusqu’à son quatrième doigt allongé. Le quatrième doigt chez ce reptile volant dépassait le coccyx de l’animal. Ces ailes faisait environ 1 mètre (3 pieds). Le Ptérodactyle avait un long bec qui était rempli d’environ 90 dents. Il utilisait ses dents pour chasser le poisson, sa principale source de nourriture. Il se nourrissait également d’insectes à l’occasion. Le Ptérodactyle était d’apparence totalement reptilienne et ne possédait pas de plumes.

Contrairement à la croyance populaire, le Ptérodactyle n’est pas un dinosaure. Les dinosaures sont généralement considérés comme marchant debout, soit sur deux jambes ou sur quatres jambes. Le Ptérodactyle passait une grande partie de sa vie à voler et le reste du temps il se dandinait sur ses pattes arrières et ses ailes pointues. Il est souvent dépeint comme volant bas près du littoral et cueillant de petits poissons hors de l’eau telle une mouette moderne.

Jusqu’à tout récemment, on croyait que les ptérodactyles ne vivaient que proche de la mer puisque tout les fossiles ont été retrouvés dans des sédiments océaniques. La découverte d’une nouvelle espèce à l’intérieur des terres (dans une plaine boisée inondable), le Kryptodrakon progenitor, indique que certains de ses anciens lézards volants vivaient et évoluaient loin des environnements marins. Le Kryptodrakon a été déterrer dans la formation de Shishiugou en Chine et est le plus ancien pterodactyle connu.

Fossile de Ptéranodon
Fossile de Ptéranodon

Pteranodon

Le Ptéranodon est l’emblême des ptérosaures et c’est son image qui nous vient à l’esprit lorsqu’on pense à ceux-ci. Ce large reptile volant à vécu en Amérique du Nord durant l’ère du Crétacé supérieur et avait une envergure pouvant faire plus de 20 pieds (3x plus que celles de l’Aigle couronné). Douze fois plus pesant qu’un Faucon à queue rouge, ce ptérosaure est parmi les plus larges reptiles volants connu avec le Quetzalcoatlus et pouvait mesurer jusqu’à 6 pieds de haut. À l’instar du Ptérodactyle, le Ptéranodon n’avait aucune plumes et son apparence était strictement reptilienne.

Hormis sa taille, la particularité la plus distinctive du Ptéranodon est sa longue crête d’un pied de long qui pointe vers l’arrière. La fonction de celle-ci demeure mystérieuse mais les paléontologues spéculent qu’elle lui servait de gouvernail de vol ou qu’elle était une caractéristique de sélection sexuelle (les mâles Ptéranodons qui avaient la crête la plus large et élaborée étaient plus attirants pour les femelles). Certains avancent même qu’elle pouvait jouer le rôle de régulateur thermique. Une autre possibilité est que cette longue crête lui permettait de contrebalancer le poids de son bec qui était encore plus long. Mais la théorie la plus prometteuse et la plus probable est que la crête servait de stabilisateur durant les vols planés. On croit également que la crête de ce ptérosaure était un dimorphisme sexuel: celle des mâles était beaucoup plus grosse que celle des femelles.

Le Ptéranodon était carnivore et se nourrissait de poissons, de mollusques, de crabes, d’insectes et de carcasses de dinosaures et d’autres animals. Tout comme le Quetzalcoatlus, son bec était complètement dépourvu de dents et ressemblait beaucoup à celui des pélicans. La plupart des chercheurs croient que ce ptérosaure était principalement un planeur bien qu’il devait néanmoins battre des ailes de temps à autre. Il devait se lancer de falaises ou d’endroits à haute altitude similaires. Il existe également la possibilité que le Ptéranodon ne volait que rarement et qu’il passait une grande partie de son temps à chasser sur le sol comme les raptors et les tyrannosaures.

Ce reptile volant a été découvert par le légendaire paléontologue Othniel Charles Marsh en 1870 et est le premier ptérosaure trouvé en dehors de l’Europe. Marsh l’a décrit et lui a officiellement donné son nom en 1876: “Pteranodon” signifie “aile édentée”.

Malgré l’aspect étrange du Ptéranodon, ce ptérosaure est beaucoup plus populaire que le Ptérodactyle pour son inclusion dans les films et dans les documentaires télévisés sur les dinosaures.

Sources

  1. Dvorsky, George. “The First Pterodactyls May Have Lived Far From Oceans.” io9, io9.Gizmodo.com, 16 Dec. 2015, io9.gizmodo.com/the-first-pterodactyls-may-have-lived-far-from-oceans-1568656282.

  2. “Pteranodon.” Wikipedia, Wikimedia Foundation, 25 Dec. 2018, en.wikipedia.org/wiki/Pteranodon.

  3. Garland, Nick. “Pteranodon.” Pteranodon - Pteros, www.pteros.com/pterosaurs/pteranodon.html.

  4. “Pterodactyl or Pterosaur?” Carnegie Museum of Natural History, 10 Feb. 2017, carnegiemnh.org/photo-amnh-pterodactyl-or-pterosaur-when-you/

  5. National Geographic Society. “Flapling Fossil.” National Geographic Society, 9 Nov. 2012, www.nationalgeographic.org/media/pterodactyl-fossil/.

  6. “Meet Kryptodrakon: Oldest Known Pterodactyl Found in China.” National Geographic, National Geographic Society, 24 Apr. 2014, news.nationalgeographic.com/news/2014/04/140424-pterodactyl-pterosaur-china-oldest-science-animals/.

  7. Castro, Joseph. “Pterodactyl, Pteranodon & Other Flying 'Dinosaurs'.” LiveScience, Purch, 18 Mar. 2016, www.livescience.com/24071-pterodactyl-pteranodon-flying-dinosaurs.html.

À lire également