Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Qantassaurus

Le Qantassaurus a été nommé ainsi en référence à la compagnie nationale aérienne australienne Qantas. Cet herbivore bipède avait une tête courte et allongée, cinq doigts à chaque main, de longues pattes avec quatre orteils sur chaque pied et une queue aussi longue que la tête et le corps réunis. En le comparant aux autres hypsilophodontes plus complets, nous supposons qu’il faisait à peu près la taille qu’un kangourou moderne et était adapté à la course. Ce groupe, proche des ancêtres des ornithopodes, était apparu au milieu du Jurassique, se diversifiant pendant le Crétacé inférieur dans ce qui est aujourd’hui le sud-est de l’Australie. Depuis 1978, beaucoup d’os isolés ou cassés et des dents d’hypsilophodontidé ont été trouvés dans des sédiments de lits et de plaines d’inondation dans les chaînes d’Otway et Strzelecki sur la côte sud de Victoria. Ces sédiments se sont formés dans la fissure s’élargissant entre l’Australie et l’Antarctique, à une époque ou la région entière se situait à l’intérieur du cercle polaire. C’est dans un endroit plus connu sous le nom de Dinosaur Cove qu’un tunnel a été creusé dans des roches dures, à la base de la falaise pour extraire les os du lit d’un ancien courant. Devant le nombre de fémurs de tailles et de formes différentes, il est devenu clair que plusieurs genres d’hypsilophodontes, peut-être cinq ou six, coexistaient là. Beaucoup d’autres parties du squelette ne sont pas d’une grande aide, mais heureusement, les dents striées et crénelées des hypsilophodontes servent à identifier les espèces. En 1999, le Qantassaurus est d’ailleurs devenu la quatrième espèce à être identifiée, mais les seuls vestiges lui appartenant avec certitude sont des restes de mâchoire inférieure et des dents. Le Qantassarus partageait son habitat avec le Fulgurotherium, l’Atlascopcosaurus et le Leaellynasaura, des espèces proches de la sienne. Il sera donc difficile de savoir à quelle espèce appartenaient ces différents os.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !