Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Saurolophus

Ce dinosaure est caractérisé par une crête osseuse acérée et pointue qui se projetait depuis le haut de son crâne, c’est elle qui lui a donné son nom. Ce grand hadrosauridé est maintenant connu par plusieurs squelettes complets et bien préservés. C’est Barnum Brown qui, en 1921, a nommé les premières espèces découvertes. Il s’est pour cela fondé sur un squelette complet et un crâne provenant de la formation du Horseshoe Canyon dans le sud de l’Alberta. Une seconde espèce, le Saurolophus angustirostris, a été nommée par le paléontologue russe A. Rozhdestvensky. Cette espèce, qui était la plus grande des deux et qui avait aussi une plus grande crête, est l’un des dinosaures les plus communs du Crétacé supérieur, trouvés dans le désert de Gobi en Mongolie. Quelques spécimens de Saurolophus sont si bien préservés que l’on peut voir des empreintes de peau. C’est pourquoi nous pouvons affirmer que le Saurolophus avait une peau aux écailles très dures. Les deux espèces de Saurolophus sont presque identiques, excepté quelques différences mineures : la taille, la forme et la hauteur des crêtes. Ce qui laisse supposer qu’à la fin du Crétacé, ce dinosaure était largement répandu dans tout l’hémisphère Nord. Il est possible que la crête pointue sur la tête du Saurolophus ait été couverte par des narines charnues ou des conduits nasaux. Il est aussi possible qu’il ait utilisé la structure osseuse de son crâne pour envoyer des signaux sonores à d’autres membres de son espèce, peut-être pendant la parade nuptiale. De la peau colorée recouvrait probablement la crête, jusqu’à l’arrière de la tête. Il se peut qu’il ait pu la gonfler en respirant à travers un trou à l’avant de la crête. Le Saurolophus avait un grand nombre de dents très serrées avec lesquelles il pouvait mâcher les végétaux durs (fougères et conifères) constituant son régime alimentaire.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !