Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Scutellosaurus

Le Scutellosaurus est l’un des premiers représentants des dinosaures à armure (les thyréophores), incluant plus tard des géants tels que le Stegosaurus et l’Ankylosaurus. Néanmoins, si on le compare à ces futurs dinosaures, il était petit et peu protégé. Des rangées de boucliers imbriqués dans la peau longeaient son dos et descendaient jusqu’à la base de sa queue. Certains d’entre eux étaient plats et d’autres, disposés comme des petits toits. Les plus grands boucliers formaient ainsi deux rangées couvrant le milieu du dos. Disposés sur le dos, ces boucliers formaient une couche protégeant ainsi l’animal des attaques des carnivores comme le Dilophosaurus avec qui il vivait durant le Jurassique. Le Scutellosaurus pouvait se déplacer assez rapidement, il pouvait échapper ainsi aux divers prédateurs en se frayant un chemin à travers les broussailles. Des fossiles ont été retrouvés dans la formation des Kayenta en Arizona. Des roches se sont déposées du fait d’inondations. Mais il y avait aussi des restes de dunes de sable sur les lieux, indiquant que ce dinosaure vivait probablement dans un environnement aride ou semi-aride. Les ancêtres du Scutellosaurus étaient bipèdes. Cette caractéristique se reflétait chez lui par des membres arrière très développés. Néanmoins, l’accroissement du poids dû à sa cuirasse devait le forcer à marcher sur quatre pattes la plupart du temps. Il semble également qu’il pouvait basculer sur ses membres antérieurs afin de s’échapper rapidement, ou de s’élever pour atteindre des plantes situées en hauteur pour se nourrir. Sa queue, qui faisait presque la moitié de sa longueur, l’aidait à maintenir son équilibre durant de telles manœuvres. Ses dents, en forme de feuille et tranchantes servaient pour couper les feuilles, mais l’absence d’usure sur celles-ci indique que le Scutellosaurus ne mâchait pas la nourriture avant de l’avaler.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !