Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Stygmimoloch

Le nom de Stygimoloch renvoie au site de Hell Creek dans le Montana, ou ce dinosaure a été trouvé. C’était un Pachycephalosaurus outrancier, avec des cornes très développées et des pointes protubérantes sur la base de son crâne ovoïde et sur son museau. Ce que nous savons à propos de cet herbivore assez insaisissable vient de cinq fragments de crânes et de diverses parties de squelette. Comme le Pachycephalosaurus, son plus grand cousin qui vivait aussi dans les régions nord-américaines du Crétacé supérieur, le Stygimoloch se tenait debout. Il avait sans doute de petits membres antérieurs et une longue queue rigide. Il se peut que les mâles aient utilisé leurs cornes de la base du crâne pour se battre afin de conquérir des partenaires. Il est possible aussi que ces cornes, peu puissantes, aient été seulement décoratives et employées uniquement pendant la parade nuptiale. C’est parce que les restes de fossiles de Stygimoloch sont si peu nombreux que nous n’avons pas pu encore comprendre ce dinosaure. Les parties du crâne que les scientifiques ont été capables d’étudier montrent que les trous situés à l’arrière de la voûte crânienne de nombreux pachycéphalosauridés, appelés aussi fenêtre temporales, s’étaient refermés chez le Stygimoloch. Ce qui indique que son crâne était plus robuste et suggère que ce dinosaure, comme le Pachycephalosaurus, était l’un des plus avancés de son groupe. Le Stygimoloch vivait dans une plaine basse ou les principaux prédateurs étaient de grands théropodes comme le Tyrannosaurus, l’Albertosaurus et l’Aublysodon. Le Stygimoloch devait aussi se méfier d’un plus petit prédateur, le Dromaeosaurus, rapace très agile qui vraisemblablement chassait en meutes.

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !
×
Vous recevrez désormais un courriel lorsque de nouveaux articles seront publiés !