LES-DINOSAURES.FR

Menu

Dinosaures

Animaux Préhistoriques

Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Tyrannosaure Rex et Triceratops
Eldar Zakirov

Tyrannosaure Rex - T Rex

Le Tyrannosaure est sans contredit le prédateur le plus célèbre de tout les temps et également le plus grand dinosaure carnivore ayant jamais exister sur nôtre très chère planète Terre. Qui peut se venter d’un tel exploit?! Sa popularité tient notamment au fait qu’il à reçu une très grande couverture médiatique au cinéma et à la télévision. Son rôle de vilain dans le film hollywoodien à grand succès de Steven Spielberg “Jurassic Park” à propulser sa notoriété à des hauteurs inégalables. Le T Rex est aux prédateurs terrestres ce que le grand requin blanc (ou plutôt le mégalodon ?) est à l’océan. Il possède également une exposition de renom au Musée Américain d’histoire Naturelle de New-York.

Le nom Tyrannosaurus Rex signifie “Roi des lézards tyrant” et ce monstre porte très bien son nom. Mesurant près de 13 mètres de long et 6 mètres de haut, il était craint de tout les êtres vivants et inspirait un sentiment de terreur généralisé chez tout ceux qui étaient assez malchanceux pour avoir à partager le même écosystème que cette créature. Ce grand dinosaure théropode est un genre de tyrannosauridé appartenant au clade Coelurosauria, une famille d’énormes prédateurs possédant de petits bras et des mains avec seulement deux doigts. L’Albertosaurus est également un genre de tyrannosauridé bien connu des amateurs et enthousiastes de dinosaures.

Île-continent de Laramidia

Île-continent de Laramidia à la fin du Crétacé
Laramidia - L'Amérique du Nord à la fin du Crétacé

Le Tyrannosaure règnait en maître et roi causant le chaos et la destruction sur son passage pendant l’ére du Crétacé supérieur (il y a 65 millions d’années) dans ce qui est maintenant l’ouest de l’Amérique du Nord. Cependant, à cette époque, cette région du globe était une île-continent connu sous le nom de Laramidia s’étendant de l’Alaska actuel jusqu’au Mexique. Cette zone possédait une faunes de dinosaures extrêmement diversifiée et abritait toute une variété d’animales: Tyrannosaures, cératopsiens, hadrosaures, pachycéphalosauriens, dromæosauridés et sauropodes titanosaures pour n’en nommer que quelques uns. On peut de nos jours y retrouver une très grande quantité de fossiles de dinosaures.

Scène culte de Jurassic Park

Jusqu'à 500 livres de viande par bouchée

Cette redoutable créature préhistorique était carnivore, se régalant de la chaire des malheureux animals qu’il attrapait. Les scientifiques croient que ce prédateur puissant pouvait avaler jusqu’à 500 livres (230 kilogrammes) de viande en une seule boucher. Les proies fossilisées du T rex, incluant le Triceratops et l’Edmontosaurus, suggèrent qu’il leurs broyait et cassait les os pendant qu’il les dévoraient vivants ; des fragments d’os cassés ont été retrouver dans les excréments du Tyrannosaure. Équippé d’un ensemble de 50-60 dents de la grosseur d’une banane, la mâchoire de cette bête était absolument incroyable!

Une créature intelligente

Mais comme si sa taille gargantuesque et la puissance de sa gueule ne suffisaient pas à faire du T rex le prédateur apex, ce dernier était également doté d’une très grande intelligence, se vantant d’un cerveau deux fois plus gros que celui des autres géants carnivores. Les chercheurs croient également que le Tyrannosaure pouvait courrir à des vitesses atteignant 20 km/h. Tandis qu’il n’était pas le dinosaure le plus rapide (au grand bonheur de ses pauvres victimes qui pouvaient se déplacer à des vitesses de 60 km/h), il serait néanmoins capable d’attraper facilement la plupart des humains s’il était encore en vie de nos jours. L’utilité de ses deux petits bras griffés demeure jusqu’à ce jour mystérieux. Plusieurs scientifiques croient que ceux-ci pouvaient aider ces habiles chasseurs à agripper et taillader ses proies.

Fossiles

Crâne de Tyrannosaurus Rex
David Monniaux - Wikimedia commons

Jusqu’à présent, plus de 20 squelettes pour la plupart presque complet ont été déterrés. Le plus parfait d’entre eux, surnommé Sue, a été découvert en 1991 par un groupe de chasseurs de fossiles dans un ranch du Dakota du Sud aux États-Unis, il y a de cela maintenant presque trente ans. Tous les ossements ont été retrouvé aux États-Unis et au Canada dans des couches de sédiments datant du Crétacé supérieur. Les premières découvertes de T Rex ont été faits par un individu dénommé Barnum Brown, alors assistant curateur au Musée Américain d’histoire Naturelle ; ce dernier déterra en 1900 un squelette partiel de Tyrannosaure dans le Wyoming de l’est, au Montana. Deux ans plus tard, en 1902, Brown trouva un autre squelette partiel mais cette fois-ci dans la formation de Hell Creek, également située dans le Montana. Cette seconde découverte était constituée d’approximativement 34 ossements fossilisés. Barnum Brown fût tout d’abord complètement décontenancé par ses trouvailles puisqu’il n’avait jamais rien vue de tel provenant de l’époque du Crétacé. Il a cependant fallu attendre trois années supplémentaires pour qu’en 1905, Henry Fairfield Osborn, alors président du Musée Américain d’histoire Naturelle, nomme le fossile découvert par Barnum Brown Tyrannosaurus Rex. Quelques décénnies plus tard, dans les années 60, une nouvelle vague d’intérêt pour le Tyrannosaure à permit de récupérer 42 squelettes en Amérique du Nord. Mais la plus grande découverte a été faite par un paléontologue amateur du nom de Sue Hendrickson qui à mis à jours le plus grand et le plus complet (environ 85%) fossile de Tyrannosaure que l’on ait trouvé.

Spécimen de Sue

Exposition du fossile de Sue
Sue

Fait intéressant, le spécimen de Sue à fait l’objet de nombreuses batailles légales pour son acquisition. En 1997, c’est au propriétaire original du terrain, Maurice Williams, a qui l’on a accordé le droit de propriété. La collection de fossiles à par la suite été achetée aux enchères par le Musée d’histoire Naturelle pour la somme exhorbitante de 7.6 millions de dollars, faisant de Sue le squelette de dinosaure le plus chère au monde. Les employées du musée ont apparemment passé plus de 25 000 heures à enlevé les roches des os. Depuis le 17 Mai 2000, le fossile de Sue est exposé au grand public au Musée d’histoire Naturelle de Chicago. Des études scientifiques poussées des ossements fossilisés de Sue ont démontrées que celle-ci à atteinte sa pleine grandeur à l’âge de 19 ans et qu’elle est morte à 28 ans ; la plus longue vie estimée pour un T Rex.

Spécimen de Stan

Exposition du fossile de Stan
Stan

Le deuxième fossile de T rex le plus complet que l’on possède, surnommé Stan, à également été trouvé par un paléontologue amateur du nom de Stan Sacrison dans une formation de Hell Creek en 1992. Le fossile est complet à 70% et compte 199 ossements.

Description

Le Tyrannosaure avait les cuisses très fortes et une puissante queue ce qui lui permettait de contrebalancer le poid de son énorme tête et le rendait très rapide sur ces pattes. Selon une étude récente effectuée en 2011 dans laquelle on a modelé la distribution musculaire et le centre de gravité du T rex, ce théropode géant pouvait se déplacer à des vitesses situées entre 17 et 40 km/h ce qui confirme les estimations initiales. Ces deux bras étaient à ce point chétif qu’il est fort improbable qu’il ait pu s’en servir pour tuer ses proies ou même pour apporter la nourriture jusqu’à sa grande bouche. Cependant, si le Tyrannosaure possédaient des bras de si petites tailles c’est que sa morsure était d’autant plus dévastatrice. On estime que le Tyrannosaurus Rex pouvait mordre avec une force de 12 800 livres, ne laissant absolument aucune chance de survie à ses malheureuses victimes agonisantes. Cela correspond grossièrement à la force requise pour soulever un autobus scolaire de terre ou au poids exercé par un éléphant de taille moyenne. Les dents acérés et de forme coniques de ce féroce prédateur étaient utilisées pour transpercer et empoigner la chaire qu’il déchirait ensuite grâce à des mouvements de balanciers de chaque côté de son corps, initiés par sa vigoureuse musculature. Les crocs les plus larges que l’on ait trouvé de ce grand dinosaure carnivore faisaient 12 pouces de long (30 centimètres).

Le roi des dinosaures avaient besoin de muscles du cou forts et denses afin de maintenir son large crâne en place et de faire fonctionner sa mâchoire. Les muscles du cou et des bras font compétition pour l’espace dans les épaules et il semble que dans le cas du Tyrannosaure les muscles cervicales ont pris le dessus. Qui plus est, de longs bras sont plus facilement brisés, vulnérables aux maladies et demande plus d’énergie à maintenir et donc avoir de petits bras à pu être une adaptation bénéfique pour ce dinosaure.

Ancêtres

Ancetre de Tyrannosaurus Rex
Ancetre de Tyrannosaurus Rex

Le Tyrannosaure était peut-être une énorme bête, mais ces prédécesseurs étaient eux sommes toutes de tailles relativement modeste. Les premiers tyrannosaures sont apparu il y a environ 170 millions d’années durant l’époque du Jurassique moyen et n’étaient à peine plus gros qu’un cheval. Bien que n’étant pas très imposant et menacant, ces dinosaures avaient un cerveau très développé et des systèmes sensoriels aiguisés. Certaines trouvailles faites sur un Tyrannosaure du Crétacé moyen ont révélées que l’intelligence de ce dinosaure s’est développé alors qu’il était toujours petit et lui a permit de devenir le prédateur apex lorsqu’il a atteint la taille du T rex que l’on connait aujourd’hui.

Régime Alimentaire

Le T rex était un grand carnivore et se nourrissait principalement de dinosaures herbivores comme le Triceratops et l’Edmontosaurus. Ce prédateur se procurait sa nourriture en fouillant et en chassant dans les boisées à proximité des rivières. Sa croissance était très rapide et il mangait des centaines de livres à la fois. Le Tyrannosaurus Rex était probablement une créature opportunistique se contentant de carcasses de dinosaures déjà mort, bien que cette source de nourriture ne soit pas très abondante. Mais lorsque aucune carcasses n’étaient disponibles dans les environs et que la faim se faisait sentir, le T rex devait sortir et tuer afin de s’alimenter. Et lorsque l’on considère les dimensions de cet animal, on peut facilement s’imaginer qu’il devait manger des quantités de viandes phénoménale! Pendant plusieurs années les preuves qui attestaient de la nature prédatrice du Tyrannosaure n’étaient que circonstanciels et incluaient de telles choses comme des ossements avec des traces de morsures, des dents à proximité de carcasses et des traces de pas suggérant la poursuite. Une étude réalisée en 2013 à cependant confirmé l’évidence même lorsque l’on a découvert une dent de tyrannosaure incrustée dans un coccyx de dinosaure qui à par la suite guérit ; le dinosaure à donc réussi à s’enfuir et à survécu. Le T rex s’adonnait parfois également au cannibalisme, bien que l’on ignore s’il était cannibale nécrophage ou si au contraire cette espèce était à ce point territoriale qu’elle s’engagait dans des combats à morts avec les membres de son propre genre. Les scientifiques sont toujours incertain quant à la nature sociale de ce grand théropode carnivore.

Où et quand vécu le Tyrannosaurus

Les fossiles de tyrannosaures ont été retrouvés dans une grande variété de formation rocheuses datant de l’âge du Maastrichtien durant la période du Crétacé supérieur, qui s’étala sur 2 millions d’années vers la fin de l’ère du Mésozoïque. Ces bêtes font parties des derniers dinosaures non aviaire à avoir exister avant l’extinction du Crétacé-Paléogène qui à complètement anéantis les dinosaures. Plus mobile que la plupart des autres dinosaures terrestres, le t rex vagabonde la partie occidentale de l’Amérique du Nord dans une région forestière qui était autrefois l’île-continent de Laramidia.

Classification

Le Tyrannosaure est classé par les spécialistes comme appartenant à la famille des théropodes tyrannosauridés, les Tyrannosauridae.

Sources

  1. “10 Terrifying T Rex Facts!” National Geographic Kids, 7 Nov. 2018, www.natgeokids.com/za/discover/animals/prehistoric-animals/t-rex-facts/.

  2. “Tyrannosaurus Rex.” Jurassic World, www.jurassicworld.com/intel/dinosaur/tyrannosaurus-rex.

  3. Castro, Joseph. “Tyrannosaurus Rex: Facts About T. Rex, King of the Dinosaurs.” LiveScience, Purch, 17 Oct. 2017, www.livescience.com/23868-tyrannosaurus-rex-facts.html.

  4. “Tyrannosaurus.” Wikipedia, Wikimedia Foundation, 4 Jan. 2019, en.wikipedia.org/wiki/Tyrannosaurus.

  5. “Laramidia.” Wikipedia, Wikimedia Foundation, 6 Dec. 2018, fr.wikipedia.org/wiki/Laramidia.

  6. “Tyrannosaurus Rex, Dinosaur Pictures, Dinosaur Facts - National Geographic.” National Geographic, National Geographic, 30 June 2017, www.nationalgeographic.com/animals/prehistoric/tyrannosaurus-rex/.

  7. “The Tyrannosaurus Rex.” Zoo De Granby, zoodegranby.com/en/the-zoo/dinozoo-park/tyrannosaurus-rex.

À lire également