LES-DINOSAURES.FR

Menu

Dinosaures

Animaux Préhistoriques

Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Ère du Mesozoique

Les différentes périodes du temps des dinosaures

Les périodes du Trias, du Jurassique et du Crétacé ont été délimiter par les géologistes afin de distinguer plusieurs types de strates géologiques (craie, calcaire) formées il y a des dizaines de millions d’années. Puisque les fossiles de dinosaures sont généralement retrouver incruster dans la roche, les paléontologues associe les dinosaures à la période géologique à laquel ils ont vécu – par exemple, les sauropodes du Jurassique supérieur.

Pour mettre ces périodes géologiques en contexte, il faut garder à l’esprit que le Trias, le Jurassique et le Crétacé ne couvre pas toute la préhistoire, loin de là.

En premier est venu la période du Précambrien qui s’est étendu depuis la formation de la Terre jusqu’à il y a environ 542 millions d’années. Le développement de forme de vie multicellulaire s’est inauguré durant l’ère du Paléozoique (542-250 ma) qui comprend des périodes géologiques plus courtes incluant dans l’ordre: Cambrien, Ordovicien, Silurien, Devonien, Carbonifère et Permien. C’est seulement après tout cela que l’on atteint l’ère du Mesozoique (250-65 ma) qui inclue dans l’ordre les périodes: Trias, Jurassique, Crétacé.

Le Trias

Au début du Trias, 250 ma, la terre se remettait à peine de l’extinction Permien-Trias qui est responsable de la disparition de deux tiers des espèces terrestres et de 95% des espèces aquatiques. En terme de vie animale, le Trias est notoire pour la diversification des archosaures en ptérosaures, crocodiles, et les premiers dinosaures ainsi que l’évolution des thérapsides en premiers véritables mammifères.

Climat et géographie durant la période du Trias

La Pangée durant le Trias
L'unique masse terrestre de la Pangée durant le Trias

Durant la période du Trias, tout les continents de la terre étaient regroupés en une seule masse terrestre apellé Pangée (qui était elle même entouré d’un unique océan, Panthalassa). Il n’existait pas de calottes polaires et le climat de l’équateur chaud et aride était ponctué de violentes moussons. On estime que la température moyenne à travers le continent était bien au dessus de 100 degré Fahrenheit. Les conditions étaient plus humide dans le nord (la partie de la Pangée correspondant à l’Eurasie moderne) et dans le sud (Australie et Antarctique).

Vie terrestre durant la période du Trias

Les premiers petits dinosaures prosauropodes du Trias
Les premiers petits dinosaures prosauropodes du Trias

La précédente période du Permien était dominé par des amphibiens, mais le Trias marque la montée des reptiles – notamment les archosaures et les thérapsides. Pour des raisons qui ne sont toujours pas clairs, les archosaures ont eu l’avantage évolutif et ont évoluer par le Trias moyen en premier vrais dinosaures comme Eoraptor et Herrerasaurus.

Certains archosaures, par contre, ont prit une direction différente et sont devenue les premiers ptérosaures (Eudimorphodon est un bon exemple) et une grande variété de crocodiles ancestrales, certains d’entre eux bipèdes et herbivores. Les thérapsides, pendant ce temps, ont graduellement rapetisser en taille. Les premiers mammifères du Trias supérieur étaient représenter par de petites créatures de la taille d’une souris comme Eozostrodon et Sinoconodon.

Vie aquatique durant la période du Trias

Ichtyosaures, céphalopodes et poissons préhistoriques
Ichtyosaures, céphalopodes et poissons préhistoriques

Parce que l’extinction du Permien a complètement dépopuler les océans mondiales, la période du Trias était mûre pour les premiers reptiles marins. Cela inclue les tout premiers plesiosaures et une race fleurissante de “lézards poissons”, les ichtyosaures. Certains ichtyosaures atteignait des tailles gigantesques; par exemple Shonisaurus mesurait près de 50 pieds de long et pesait près de 30 tonnes. Le vaste océan de Panthalassan s’est vite repeuplé de nouvelles espèces de poissons préhistoriques, en plus d’animals simples comme les corails et les céphalopodes.

Vie végétale durant la période du Trias

Le paysage durant le Trias
La végétation peu luxuriante dans le paysage du Trias

La période du Trias n’est pas aussi luxuriante et verte que celle du Jurassique et du Crétacé mais elle a néanmoins vue une prolifération de plantes terrestres comme les cycas, les fougères, les plantes à graine et les arbres de ginkgo. Une des raisons pourquoi il n’y avait pas d’immenses herbivores comme Brachiosaurus durant le Trias est qu’il n’y avait tout simplement pas assez de végétation pour nourrir leurs croissances.

L’extinction du Trias-Jurassique

Il ne s’agit pas de l’extinction la plus connue, l’extinction du Trias-Jurassique n’était rien en comparaison de celle du Permien-Trias ou de celle du Crétacé-Tertiaire. Cette événement à toutefois causer la perte de plusieurs genres de reptiles marins ainsi que de gros amphibiens et de certaines branches d’archosaures. Ce n’est pas connu avec certitude, mais cette extinction à pu être causer par des éruptions volcaniques, une tendance globale au refroidissement, un impact de meteor ou une combinaison de ces facteurs.

Le Jurassique

Depuis la sortie du film Jurassic Park, les gens identifie la période du Jurassique plus que nimporte quel autre temps géologique comme étant l’âge des dinosaures. C’est pendant le Jurassique que sont apparu sur Terre les premiers gigantesques dinosaures sauropodes et théropodes ; une longue évolution par rapport à leurs petits ancêtres de la période du Trias. Mais le fait est que la diversité des dinosaures a atteint son apogée au Crétacé.

Climat et géographie durant la période du Jurassique

Les continents au début du Jurassique
Les continents au début du Jurassique

La période du Jurassique a assisté à la rupture du supercontinent de la Pangée en deux gros morceaux, le Gondwana au sud (aujourd’hui l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Australie et l’Antarctique) et Laurasia au nord (Amérique du Nord et Eurasie). Environ au même moment, des lacs et des rivières intra-continental se sont formés créant de nouvelles niches évolutionnaires pour la vie terrestre et aquatique.

Vie terrestre durant la période du Jurassique

La faune du Jurassique
La faune du Jurassique - Sauropodes, théropodes, ankylosaures et stégosaures

Dinosaures: Durant la période du Jurassique, des descendants de petits herbivores prosauropodes quadrupède du Trias ont graduellement évoluer en gigantesques sauropodes comme Brachiosaurus et Diplodocus. Cette période a également été témoin de la montée de dinosaures théropodes de tailles moyennes et larges comme Allosaurus et Megalosaurus. Cela aide à expliquer l’évolution des premiers ankylosaures et stégosaures.

Mammifères: Les premiers mammifères du Jurassique (la taille d’une souris) qui venait à peine d’évoluer de leurs ancêtres du Trias ont gardé un profil bas se précipitant à l’extérieur uniquement la nuit et se cachant en hauteur dans les arbres afin de ne pas se faire piétiner par les plus gros dinosaures. Ailleurs, les premiers dinosaures à plumes ont commencer à apparaître, stéréotyper par les dinosaures oiseaux comme Archaeopteryx et Epidendrosaurus. Il est possible que les premiers oiseaux préhistoriques avaient évolués par la fin du Jurassique bien que les preuves sont maigres. La plupart des paléontologues croivent que les oiseaux modernes descendent de petits théropodes à plumes de la période du Crétacé.

Vie aquatique durant la période du Jurassique

La faune aquatique du Jurassique
Plésiosaures, pliosaures, ichtyosaures, crocodiles et poissons préhistoriques

Tout comme les dinosaures ont grossit et grossit sur la terre ferme, les reptiles marins ont graduellement atteint des proportions comparables aux requins et même aux baleines. Les mers du Jurassique étaient remplies de féroce pliosaures comme Liopleurodon et Cryptoclidus ainsi que de plus minces et moins redoutables plesiosaures comme Elasmosaurus. Les ichthyosaures, ayant dominer la période du Trias, avait déjà commencer à disparaître. Les poissons préhistoriques abondaient, tout comme les calmars et les requins, fournissant une source de nourriture constante pour les reptiles marins.

Vie aviaire durant la période du Jurassique

Par la fin de la période du Jurassique, 150 ma, les ciels étaient remplies de ptérosaures relativement avancés comme Pterodactylus, Pteranodon et Dimorphodon. Les oiseaux préhistoriques n’étaient pas encore complètement évolués laissant les ciels sous l’emprise des dinosaures volants (à l’exception de quelques insectes préhistoriques).

Vie végétale durant la période du Jurassique

Végétation du Jurassique
Végétation et sauropodes du Jurassique

Les gigantesques sauropodes herbivores comme Barosaurus et Apatosaurus n’auraient pas pu évoluer s’ils n’avaient pas eu une source de nourriture fiable. En fait, les masses continentales de la période du Jurassique étaient recouverte de végétations denses et savoureuses comme les fougères, les conifères, les cycas, les mousses de club et les prêles. Les plantes à fleurs continuaient leurs lentes et constantes évolution culminant dans l’explosion qui à grandement contribué à faire éclater la diversité des dinosaures durant la période subséquente du Crétacé.

Le Crétacé

C’est durant le Crétacé que les dinosaures ont atteint leurs apogée en terme de diversité alors que les familles d’ornithischiens et de saurischiens se sont ramifié en un tableau ahurissant d’espèces de dinosaures aux caractéristiques singulières. Étant la plus longue période de l’ère du Mésozoique, c’est également pendant ce temps que la Terre a commencé à prendre la forme qu’elle a maintenant aujourd’hui. À cette époque, la vie était dominer non pas par des mammifères mais par des reptiles terrestres, marins et volants.

Climat et géographie durant la période du Crétacé

Les continents pendant le Crétacé - Séparation marquée de la Pangée
Les continents pendant le Crétacé

Pendant la période du Crétacé inférieur, la rupture inexorable du supercontinent de la Pangée à continué avec les premières démarcations entre l’Amérique du Nord et du Sud, l’Europe l’Asie et l’Afrique prenant forme. L’Amérique du Nord était coupé en deux par la Mer intérieure occidentale (qui a fait jaillir de nombreux fossiles de reptiles marins) et l’Inde était une île flottante géante de l’océan de Téthys. Les conditions atmosphériques étaient généralement chaudes et lourdes tout comme pendant le Jurassique quoique entrecoupé par des intervalles de refroidissement. Cette ère a également vue le niveau des mers montée et de nombreux marécages apparaîtres formant une autre niche écologique où les dinosaures pouvaient prospérer.

Vie terrestre durant la période du Crétacé

La faune du Crétacé
La faune pendant le Crétacé

Dinosaures: Les dinosaures ont vraiment prit leurs place pendant la période du Crétacé. Au cours de 80 millions d’années, des milliers d’espèces de carnivores ont erré les continents entrain de lentement se séparer. Ceci inclue les raptors, tyrannosaures et autres variétés de théropodes comme les ornithomimidés, les therizinosaures et d’inombrables petits dinosaures à plumes comme le très intelligent Troodon.

Les sauropodes herbivores classiques du Jurassique avaient complètement disparu, mais leurs descendants, les légèrement blindés titanosaures, se sont propager sur tout les continents de la planète et ont atteint des tailles encore plus massives. Les cératopsiens (dinosaures à collerette et cornes) comme le Styracosaurus et le Triceratops sont devenu abondants, tout comme les hadrosaures (dinosaures à bec de canard) qui était particulièrement commun à ce moment, errant les plaines d’Amérique du Nord et d’Eurasie en vastes troupeaux. Parmi les derniers dinosaures restants juste avant l’extinction Crétacé-Tertiaire étaient les herbivores ankylosaures et pachycephalosaures (dinosaures à tête d'os).

Mammifères: Durant la totalité de l’ère du Mésozoique, incluant la période du Crétacé, les mammifères étaient suffisament intimidés par leurs cousins dinosaures qu’ils passaient la majeure partie du temps en hauteur dans les arbres ou entassés ensemble dans des terriers souterrains. Malgré tout, certains mammifères avaient assez d’espace, écologiquement parlant, pour leurs permettre d’évoluer à des tailles respectables. Un exemple est le Repenomamus qui se nourrissait de bébés dinosaures.

Vie aquatique durant la période du Crétacé

Faune aquatique du Crétacé
Mosasaures et pliosaures du Crétacé

Quelque temps après le début de la période du Crétacé, les ichtyosaures (“poissons lézard”) sont disparu. Ils ont été remplacé par de vicieux mosasaures, de gigantesques pliosaures comme Kronosaurus et de plus petits plesiosaures comme Elasmosaurus. Une nouvelle espèce de poisson osseux, les téléostéens, ont errés les mers formant d’énormes bancs. Finalement, il y avait un grand assortiment de requins ancestrales; autant les poissons que les requins auraient grandement bénéficier de la disparition de leurs antagonistes reptiles marins.

Vie aviaire durant la période du Crétacé

Par la fin de la période du Crétacé, les ptérosaures (reptiles volants) avaient finalement atteint la taille immense de leurs cousins terrestres et aquatiques, le Quetzalcoatlus étant le meilleur exemple avec une envergure de 35 pieds. C’était cependant le dernier souffle des ptérosaures puisqu’ils ont été graduellement remplacer par les premiers véritables oiseaux préhistoriques. Ces premiers oiseaux ont évolué à partir de dinosaures à plumes terrestres plutôt que les ptérosaures et étaient mieux adaptés aux conditions climatiques changeante.

Vie végétale durant la période du Crétacé

En ce qui concerne les plantes, le plus grand changement évolutionnaire du Crétacé a été la diversification rapide des plantes à fleurs. Ils se sont propager à travers les continents en même temps que d’épaisses forêts et autres variétés de végétations denses et emmêlées. Tout cette verdure n’a pas seulement soutenues que les dinosaures, elle a également permit la coévolution d’une grande quantité d’insectes comme les coléoptères.

Extinction du Crétacé-Tertiaire

À la fin de la période du Crétacé, il y a 65 ma, un impact de météorite sur la péninsule du Yucatan a levé d’énormes nuages de poussières, bloquant les rayons du soleil et causant la perte de la végétation. Les conditions ont possiblement été aggraver par la collision de l’Inde et de l’Asie qui a alimenté l’activité volcanique dans la Trapps du Deccan. Les herbivores qui se nourrissaient de ces plantes sont morts rapidement suivis des dinosaures carnivores se nourrissant de ces mêmes herbivores. La voie était maintenant libre pour l’évolution et l’adaptation des successeurs des dinosaures, les mammifères, pendant la période du Tertiaire.

À lire également