LES-DINOSAURES.FR

Menu

Dinosaures

Animaux Préhistoriques

Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Grand Requin Blanc

Grand Requin Blanc - Carcharodon Carcharias

Le grand requin blanc est mieux connu pour avoir tenu la vedette dans le film à grand succès “Les dents de la mer”. Ce requin est également connu pour être le plus dangeureux de l’océan, ce qui est vrai. Mais l’imagine sanguinaire que l’on se fait de cette magnifique créature provient surtout du cinéma et de la télévision qui dramatise afin d’augmenter les cotes d’écoute. Dans les faits, les attaques de grand blancs sont extrêmement rare même lorsque les gens nagent à proximité. Ce requin est également connu sous le nom de Carcharodon Carcharias, Requin Blanc, Mort Blanche, Pointeur Blanc et Dents de la mer. Le grand requin blanc est réellement une créature extraordinaire et un des plus grands prédateur de tout le royaume animal. Il est un chasseur hors pair d’une puissance exceptionelle capable de vitesse et de manoeuvrabilité. Il incite la peur dans le cerveau de tout les êtres humains. Il n’est pas étonnant qu’Hollywood dépeigne le grand blanc comme ennemi. Il n’y a pas à dire, le grand requin blanc est le roi de tout les requins. Et de façon générale, il s’agit de l’une des créatures les plus anciennes sur terre et les plus adaptatives.

Le nom grand blanc provient de la couleur de son coté ventrale qui est blanc neige, contrairement à son côté dorsale. De fait, la coloration de son côté dorsale est teinté de gris afin de lui permettre de se camoufler et de se confondre avec le plancher océanique. Le grand requin blanc à la forme typique d’une torpille, ce qui facilite une nage efficace; ce talent de nageur phénoménale est seulement intensifier par sa puissante nageoire caudale qui lui permet de se propulser dans l’eau à des vitesse de 24 km/h. Il est plutôt incroyable que ce poisson puisse être un aussi habile nageur considérant son poid; son foie seule peut peser jusqu’à 24% de sa masse totale. Ces requins massifs et brillants ont la capacité de faire une embardée hors de l’eau sans aucune difficulté. Si vous avez déjà vu des extraits de grand blanc à la télévision, vous êtes sans doute familier avec ses incroyables talents de sauteur.

Briser le mythe entourant les attaques de grand requin blanc

Les attaques de grand requin blanc sont très rares, même lorsqu’il y a des humains qui nagent à proximité. Les humains ne sont pas particulièrement la cible des requins, et cela inclut également le grand blanc. Dans la mer Méditéranéenne, par exemple, on ne recense que 31 attaques officielles sur des humains durant les deux derniers siècle, pour la plupart non fatales. Ils ne s’interessent simplement pas à nous.

Pourquoi les attaques se produisent

Grand requin blanc mange un phoque

Tout d’abord, il ne s’agit presque jamais d’une “attaque” envers un humain. Les requins, comme les autres poissons, exhibent un comportement apellé morsure d’essaie. Essentiellement, leurs curiosité est piquer est ils tentent de voir si on pourrait correspondre à de la nourriture potentielle. Après une morsure d’essaie initiale, le requin ne revient presque jamais pour une deuxième morsure. C’est une des raisons pourquoi les fatalités suite à des morsures de requin sont si rare (la plupart des décès sont causés par une perte importante de sang après une morsure d’essaie).

Mais parfois, dans des cas isolés, les requins attaquent les humains. Plusieurs experts croient que cela ne se produit seulement que lorsque le requin confond la silhouette d’un humain avec celle d’un phoque. À nouveau, lorsque le requin réalise qu’il ne s’agit pas d’un phoque, il abandonne rapidement l’attaque. L’être humain possède simplement trop d’os pour que le requin soit capable de digérer et ce dernier préfère de loins les gros mammifères graisseux comme le phoque.

Finalement, les requins ne sont pas des créatures très territoriales. Alors même lorsqu’un humain nage à proximiter, ils ne s’approchent généralement pas. Le plus gros problème lorsque les gens voient un requin est qu’ils se mettent à paniquer. Éclabousser l’eau fait paraître comme un animal blesser (vous souvenez-vous des morsures d’essais que je vient de parler?). Si vous rester calme et vous éloignez lentement il y a de fortes chances pour qu’il ne vous remarque même pas.

Croyez vous toujours que le Carcharodon Carcharias est une machine dévoreuse d’humains?

La grosseur d’un grand requin blanc

Grand requin blanc vs Megalodon vs humain

Le grand requin blanc est parmi les plus gros requins de l’océan. Il atteint communément une longueur de 6.5 mètres (21 pieds). Le plus long requin blanc jamais mesurer faisait plus de 7 mètres de long (23 pieds). Et essayer de vous imaginer, il peut peser 2 ou même 3 tonnes métriques (c’est plus que 6500 lbs). C’est un gros poisson! La femelle est généralement plus longue que le mâle.

Les dents de grand requin blanc

Dent de grand requin blanc

Les grands requins blancs sont célèbre pour leurs dents. Très souvent lorsque l’on pense au grand blanc, la première image qui nous vient à l’esprit est une énorme machoîre avec des centaines d’énormes dents pointues tous aiguisés comme des rasoirs. Croyez le ou non, ces requins ont plusieurs rangées qui peuvent contenir jusqu’à 300 dents bien affutées disposé en dents de scie. En fait, le grand blanc peut perdre jusqu’à 30 000 dents dans l’espace d’une vie. On comprend facilement pourquoi tant de gens sont absolument terrifié par cet énorme prédateur.

Odorât

Les autres caractéristiques du grand requin blanc sont toutes aussi incroyable et utile que sa machoîre. Son odorât est tellement développé et pénétrant qu’il est capable de sentir une unique goute de sang dans 25 gallons d’eau (100 litres). Qui plus est, le grand blanc est en mesure de détecter du sang dans l’eau jusqu’à 5 km à la ronde! L’odorât de ce requin est presque surréaliste. On pourrait croire que cela est amplement suffisant pour aider le grand requin blanc à trouver et démolir ses proies, mais il y a plus. Il est également capable de détecter les champs électrique émient par les autres animaux grâce à l’électroréception.

Protection des yeux

Yeux rouler derrière - Grand requin blanc

Les victimes du grand requin blanc ne sont pas connus pour simplement abdiquer sans combattre; ils se battent pour leurs vie. Par conséquent, il n’est pas rare de retrouver des cicatrices et des égratignures sur le museau de ce requin. Heureusement pour le requin, il possède un autre mécanisme lui permettant de se protéger les yeux de ses proies agonisantes. Le grand requin blanc est capable de rouler les yeux en arrière afin de prévenir les égratignures sur les parties vitales de l’oeil, le rendant pendant un court lapse de temps aveugle. C’est pour cette raison que ce requin entre parfois en contact et fracasse la cage de plongeurs téméraire à la recherche de sensation forte en Afrique du Sud.

Un Grand Requin Blanc aveuglé fonce dans une cage

Espérance de vie

La plupart des grands requins blanc ont une espérance de vie comparable à celle des américains, soit plus de 70 ans. Mais il y a encore beaucoup à apprendre sur ce requin, notamment au sujet de la croissance, du développement, du comportement sociale ainsi que comment les petits sont élevés (SI ils sont élevés). Ces racines peuvent être retracés à des temps anciens. Le grand blanc est possiblement le descendant du requin megalodon mais certains croient que son prédécesseur serait plutôt le requin mako (requin-taupe bleu).

Progéniture

La reproduction du grand requin blanc demeure un grand mystère. Très peu de choses sont connu sur ses habitudes d’accouplement et jusqu’à très récemment on n’avait encore jamais pu assister à une naissance. On sait cependant que ce requin est ovovivipare, ce qui signifie que les oeufs se développement et éclosent à l’intérieur de l’utérus. La maturité sexuelle est atteinte lorsque le requin est âgé d’environ 26 ans chez le mâle et 33 ans chez la femelle. La période de grossesse est d’environ 11 mois et la naissance se produit au printemps ou à l’été. Il y a un phénomène de cannibalisme qui se produit à l’intérieur de l’utérus; le petit le plus développer tue et se nourrit au dépend des moins développer. Même dans l’utérus, le grand blanc affiche déjà ses couleurs de prédateur.

Habitat

Même si le grand requin blanc adore les régions côtières de tout les océans sur toute la planète, on le retrouve typiquement légèrement éloigné de la côte. Parfois, il s’égare dans les profondeurs de l’océan et peut même descendre jusqu’à 1000 mètres (3280 pieds) de creux. Cependant, ce requin préfère des températures variant de 15 à 24 degré celsius et pour cette raison il nage la plupart du temps près de la surface ou dans des eaux peu profondes.

Comportement de chasse

Les grands requins blanc sont des chasseurs très intelligent. Ils utilisent généralement des stratégies très spécifiques afin d’attraper leurs proies, comme les surprendre par en dessous. La proie préféré du grand blanc est de loin le phoque; il n’est toutefois pas rare qu’il se nourrisse également de lion de mers ainsi que de certaines espèces de baleines et de dauphins (particulièrement le dauphin à bosse).

Système sensoriel

Ampoules de Lorenzini

Comme toute les autres espèces de requin de la planète, le grand requin blanc est capable de détecter les champs électrique émit par les autres êtres vivants grâces à des électrorécepteurs connu sous le nom d’Ampoule de Lorenzini. Il s’agit essentiellement d’un réseau de pores remplie de gélatine. Il est ainsi capable de traqué ses proies à l’aide de son museau. Alors chaque fois qu’une proie est en mouvement, le grand blanc est capable de capter les impulsions électrique. La sensibilité électrique des électrorécepteurs est telle qu’il peut percevoir un champ d’aussi faible intensité qu’un demi billion de volt. Cela signifie que le grand requin blanc détecte le battement de coeur d’un individu immobile à des kilomètres à la ronde.

Compétition pour la nourriture

Lorsqu’il est question de la façon dont le grand blanc se nourrit, il n’existe que peu de facteurs qui soient intriguant. Ces requins n’aiment pas ce disputer la nourriture. À cause de l’image vicieuse que l’on se fait du Carcharodon Carcharias, plusieurs sont surpris d’apprendre que celui-ci n’aime pas se battre pour manger. Cependant, lorsque plusieurs grands blanc sont dans les environs et que la nourriture se fait rare on assiste à un concours de claquement de queue. Les requins claquent la surface de l’eau en nageant autour de l’autre afin de vaporiser de l’eau dans la direction du requin opposé. Le grand blanc qui claque le plus remporte le repas.

Vie sociale

La structure et le comportement sociale du grand blanc demeure largement mystérieux. Il est généralement un chasseur solitaire. Lorsqu’ils leurs arrivent de nager en groupe, ils évitent typiquement les conflits et les guerres de domination. Toutefois, à certains endroits, comme par exemple dans les eaux d’Afrique du Sud et des environs, le Carcharodon démontre une certaine hiérarchie. Les femelles ont tendances à dominer les mâles et les plus gros requins dominent les plus petits. Les requins locals prennent le dessus sur les nouveaux venus et afin d’exhiber leurs force, les dominants donne à l’occasion une morsure d’avertissement aux soumis. Comme avec bien d’autres prédateur, le cannibalisme se produit parfois malgré qu’il demeure plutôt rare.

Interaction humaine

Bien que de nombreux films et reportages télévisés dépeignent les horreurs du grand requin blanc et toutes les choses terribles que ces requins font aux humains, la réalité est que ce requin ne s’intéresse pas du tout à la chaire humaine. Il existe de nombreux cas d’attaque repertorié dans les anales de la marine mais ceux-ci sont rarement fatale pour l’humain. Lorsqu’un grand blanc attaque un humain, il s’agit généralement d’une erreur. La silhouette d’une personne peut être confondue avec celle d’un lion de mers ou d’un phoque lorsque la visibilité est mauvaise et ainsi le requin attaque sans savoir que c’est un humain. C’est une des raisons principale pourquoi ces attaques ne se conclue qu’exceptionnellement en décès. Lorsque le requin comprend son erreur, il relâche simplement la victime avant de s’éloigner généralement après lui avoir arracher un bras ou une jambe. La réalité est bien souvent très différente de ce que l’on nous présente dans les films à suspense.

Une plongeure téméraire croit pouvoir fraterniser avec un grand requin blanc

Non seulement ces requins ne sont pas interesser à consommer des humains, mais il est également dans nôtre intérêt de ne pas manger de grand blanc. Leurs corps à une teneur très élevée en mercure, ce qui rend la viande de grand requin blanc non comestible. En dépit du fait que l’être humain n’ingère pas de viande de grands blanc, ces dernier sont néanmoins victime de la surpêche et régulièrement prit dans les filets des pêcheries les rendant une espèce menacée. Malheureusement, il n’existe que peu d’information permettant d’estimer la population de cette créature. Les chercheurs en biologie marine estiment qu’il reste moins de 10 000 grand requin blanc dans le monde entier. On ne peut qu’espérer que ce problème soit promptement résolue puisque cet animal joue un rôle essentielle dans le fragile écosystème aquatique.

Sources

  1. Futura. “Grand Requin Blanc.” Futura, www.futura-sciences.com/planete/definitions/zoologie-grand-requin-blanc-9582/.

  2. Long, Douglas. “White Shark.” Encyclopædia Britannica, Encyclopædia Britannica, Inc., 8 Juin. 2011, www.britannica.com/animal/white-shark.

  3. “Great White Sharks, Carcharodon Carcharias.” MarineBio.org, marinebio.org/species.asp?id=38.

  4. “Great White Shark.” Oceana, oceana.org/marine-life/sharks-rays/great-white-shark.

  5. CanalD. “Le Grand Requin Blanc.” Canal D, www.canald.com/dossier-requins/une-espece-a-decouvrir/le-grand-requin-blanc-1.1417017.

À lire également