LES-DINOSAURES.FR

Menu

Dinosaures

Animaux Préhistoriques

Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Accueil / Requins / Requin de récif des Caraibes

Le requin de récif des Caraibes

Le requin de récif des Caraibes, aussi connu sous le nom de Carcharhinus Perezi dans la communauté scientifique, est un membre de la famille des requins requiem. On les retrouve principalement sur la côte est américaine (océan Atlantique) et plus au sud. La structure de se requin est courte et robuste et il est facile de le confondre avec d’autres espèces de requin de la même famille. Lorsque l’on observe le requin de récif des Caraibes de plus près, on remarque qu’il possède une pointe arrière supplémentaire sur la seconde nageoire dorsale. La première nageoire dorsale est légèrement en angle ou courbé et les ouvertures des branchies sont plus longue que la plupart des autres espèces de requin.

Surnommé “le prédateur silencieux de la mer”, il peut faire jusqu’à 10 pieds de long (3+ mètres) et peser jusqu’à 70kg (154 lbs). Ce n’est pas un petit poisson! Malgré le fait qu’il est considéré comme dangeureux pour les humains, le requin de récif des Caraibes ne possède pas d’antécédent d’attaque sur les humains. Aussi connu sous l’apellation simple de “requin de récif”, sa couleur est unique et arbore une teinte légèrement jaunâtre sur le côté ventrale et gris-brun sur le côté dorsale. Il possède de grand yeux et le museau est arrondi et court en comparaison aux autres requin.

Cet espèce de requin est activement pêcher pour sa viande et son huile de foie. De plus, le requin de récif est une source d’attraction eco touristique dans les Bahamas. Les Bahamas sont bien connus pour leurs programme d’alimentation de requin qui leurs permet d’attirer de nombreux visiteurs et le requin de récif des Caraibes est une des attractions principale. Malgré que la loi interdit strictement la chasse ou la pêche de cette espèce, l’industrie de la pêche sud-américaine continue de retrouver ce requin dans environ 40% de leurs prises. L’impact sur la population est drastique et celle-ci ne fait que descendre.

Habitat

Ce requin préfère le littoral de la Floride jusqu’au Brézil. C’est d’ailleurs de là que provient son nom. La partie tropicale de l’océan Atlantique occidentale est le repère de cette variété de poisson. Nageant normalement sur les bords extérieur des récifs, le requin de récif des Caraibes préfère vivre dans les récifs de corail et ses eaux peu profondes ainsi que sur la plate-forme continentale et l’étage insulaire. Ils sont fréquemment retrouvé à une profondeur d’environ 100 pieds (30 mètres) et sont connu pour être capable de plonger à des profondeur impressionante d’environ 1250 pieds (380 mètres).

Le requin de récif des Caraibes trouve sa nourriture dans les récifs ou il se nourrit de poissons osseux, de large crustacées et de céphalopodes. Ce requin est aussi connu pour régulièrement se nourrir de raies jaunes et raies aigle. Une des caractéristique unique de ce prédateur est sa capacité à inverser et purgé son propre estomac. Cela les aide à se débarasser des parasites, du mucus et de tout autre objet entravant la ligne stomachale.

Comportement sociale

Le requin de récif des Caraibes est de nature relativement passive et en générale ne pose aucune menace aux plongeurs, tubeurs, nageurs ou tout autre humain avec lequel il entre en contact. Il à plutôt tendance à éviter l’interaction humaine. Tel que recensé par les fichiers d’attaques international de requins, on n’attribue que 27 attaques au requin de récif depuis 1960 et tous ont été non fatale. Parmi toutes ces attaques, on croit que 4 d’entres-elles sont dû au fait que le requin à pris la personne pour une source de nourriture. Le reste des attaques sont délibérément provoqué comme lorsque le requin est prit dans les filets et mord le pêcheur.

Socialement, le requin de récif est un être solitaire sauf lorsqu’il est dans un environnement menaçant. Le requin de récif est la seule espèce de requin à dormir sur le plancher océanique ou dans les grottes de récifs. On pense qu’ils ne dorment pas mais qu’ils font plutôt cela pour se reposer. Ces requins ont même reçu le petit surnom de “requin dormeur” à cause de leurs habitude d’être couché immobile au fond de l’océan. Il s’agit d’un comportement tout à fait inusité et unique de cette espèce.

Le requin de récif des Caraibes est connu pour devenir aggresif en présence de nourriture, mais il est seulement considéré comme dangeureux pour les humains en raison de sa grosseur. Ce requin a été pêcher à Bélize pendant presque la totalité du 20ieme siècle. On fait principalement usage de l’huile de foie (surtout en cosmétique) mais il sert également de spécialité gastronomique. Son taux de fécondité bas combiné à des niveaux de pêche et de chasse élevé à contribué à la réduction de sa populaton. Ce requin est maintenant considérée comme proche d’être menacé. Plusieurs pays et organisations ont banni la pêche commerciale de cette espèce.

Lorsque menacée, le requin de récif des Caraibes est connu pour faire une “danse de la menace” qui inclut une nage dans un mouvement de zig-zag en plongeant la nageoire pectorale à intervale de 1-2 secondes. Lorsque les plongeurs remarquent ce comportement, ils savent qu’il vaut mieux déguerpir rapido presto.

Progéniture

Les adultes commencent à se reproduire dès le moment ou ils atteignent une longueur de 2 à 3 mètres (femelles) ou 1.5 à 1.7 mètres (mâle). Ils ne se reproduisent qu’une seule fois par année mais donnent naissance à tous les deux ans puisque les femelles tombent enceintes toutes les autres années. La méthode de reproduction est vivipare ce qui signifie que les petits se développent à l’intérieur de la mère. Plusieurs preuves démontre que la reproduction est aggressive et violente puisque la femelle du requin de récif des Caraibes à été retrouvée avec de profondes blessures sur les côtés durant la saison des amours. Ces blessures sont causées par des morsures et guérissent éventuellement laissant d’énormes cicatrices visible.

Les femelles sont connus pour migrer vers les eaux de pépinières avant d’accoucher et ces eaux se situe au nord-ouest de la côté brésilienne. La naissance se produit à différent moment mais est généralement entre Février et Avril ou Novembre et Décembre.

Une fois que la femelle tombe enceinte, il s’écoule une année complète avant que celle-ci accouche. Elle donne généralement naissance à 4-6 petits requins. Les nouveaux nées font environ 0.5 – 0.7 mètres (1.6 – 2.3 pieds) en longueur. Les jeunes requin de récif des Caraibes préfèrent nager dans les eaux peu profondes jusqu’au moment ou ils atteignent une grosseur suffisante leurs permettant de repousser la menace.

Sources

  1. “Le Requin De Récif Des Caraibes.” AuxBulles, www.auxbulles.com/decouverte-biologie-requin_de_recif_des_caraibes_carcharhinus_perezi.html.

  2. “Hello.” DCNA, www.dcnanature.org/caribbean-reef-shark/.

  3. “Interesting Shark Facts On The Caribbean Reef Shark - Shark Sider.” Welcome To SharkSider.com!, www.sharksider.com/caribbean-reef-shark/.

  4. “Caribbean Reef Sharks, Carcharhinus Perezi.” MarineBio.org, marinebio.org/species.asp?id=495.