LE CODE D’HONNEUR

Les chercheurs responsables se conforment à une réglementation générale qui protège les fossiles importants et les droits des amateurs en tant qu’individus.

Lois sur les fossiles

Chercher des fossiles peut être un passe-temps agréable et la paléontologie est l’une des quelques sciences ou la contribution des amateurs passionnées est précieuse, les scientifiques ne pouvant accomplir seuls tout le travail. Mais les fossiles ne sont pas inépuisables. Comment faire pour qu’ils profitent à tous ? Les chercheurs de fossiles savent pourquoi ils ne doivent pas piller un site : tout le monde doit pouvoir trouver quelque chose, sans devoir attendre que l’érosion mette à nu de nouveaux fossiles, ce qui peut prendre du temps. Respecter l’environnent du site est essentiel. Chacun doit s’efforcer de minimiser les effets de sa présence sur une zone, en ne creusant pas plus qu’il n’est besoin, en remettant chaque pierre dans sa position initiale et en ne laissant aucun détritus.

LA SÉCURITÉ

La sécurité prime avant tout bien sûr, surtout quand on sait que de toutes les sciences, c’est la géologie de terrain qui détient le plus fort taux de mortalité. Si la région est connue pour ses plantes vénéneuses ou ses animaux dangereux, apprenez à les reconnaître. Habillez-vous en fonction du temps : mettez un vêtement à manches longues, des lunettes de soleil et protègez votre peau si le soleil est chaud. Buvez beaucoup (au moins 21 par jour dans les régions désertiques). Soyez prudent dans les terrains très pentus et prenez garde aux orages. Ces conseils de prudence sont de bon sens, mais dans l’excitation du moment, c’est une des choses que l’on oublie facilement.

Terrain pentus

SOYEZ PRUDENTS quand la situation l'exige, comme par exemple sur les terrains pentus. Méfiez-vous aussi de certains animaux qui peuvent être dangereux.

LES FOSSILES ET LA LOI

Les lois relatives à la collecte et la possession de fossiles varient d’un pays à l’autre, voire d’une région à l’autre dans un même pays. Il est donc important de contacter les autorités concernées pour vous informer. Si vous avez l’intention de prospecter dans une propriété privée, il vous faudra demander l’autorisation du propriétaire et vous mettre d’accord avec lui sur le périmètre destiné à être fouillé, sur ce que vous pouvez prendre et sur ce que vous pourrez en faire. La collecte de fossiles sur un terrain du domaine public peut, dans certains endroits, être soumise à des restrictions ou carrément interdite. La question de savoir quels fossiles devraient pouvoir posséder les collectionneurs amateurs ou professionnels a été longuement débattue. Si la plupart des gens sont d’accord pour dire que les mollusques ou les dents de requins devraient être mis à la disposition des écoles, certains sont contre la vente à un groupe privé d’un squelette de Tyrannosaurus par exemple. Mais parfois la limite entre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas n’est pas aussi nettement définie. Vous avez toujours la possibilité de contacter les clubs de chercheurs de fossiles amateurs ou les paléontologues professionnels de votre région, qui seront en mesure de vous dire si tel ou tel fossile est digne de figurer dans la collection d’un musée. Si vous trouvez un échantillon qui peut intéresser un musée, comme un os d’animal vertébré, ou bien qui risque de s’abîmer s’il n’est pas manipulé par un professionnel, notez son emplacement avec autant de précision que possible, photographiez-le sur le site et contactez le musée le plus proche.

Chercheur qui se protège des rigueurs du climat

CE CHERCHEUR DE FOSSILE en train d'exhumer un os iliaque de Tyrannosaurus s'est protégé des rigueurs du climat de la Mongolie.

LA MEILLEUR PLACE POUR LES FOSSILES

Certains paléontologues affirment que les fossiles importants devraient rester dans les musées ou ils peuvent être vus de tous. Les collectionneurs qui en font le commerce, quand à eux, pencheraient plutôt pour laisser le marcher décider de l'endroit ou doivent aller ces vestiges. Entre les deux se trouvent les amateurs qui représentent la majorité de ceux qui collectent les fossiles. Il y a de nombreuses raisons pratiques de garder les fossiles. Il y a de nombreuses raisons pratiques de garder les fossiles importants dans les musées. Suivant les règles de la nomenclature biologique, tout spécimen servant de base à une nouvelle espèce doit se trouver dans un musée. Ceux des collections privées ne peuvent être utilisés pour désigner de nouvelles espèces. De plus, ces collections privées ne sont pas permanentes ; elles peuvent être vendues, dispersées ou abandonnées à la mort de son propriétaire, dans les années 1980. Les fossiles courent donc moins de risques dans un musée. Même si ce dernier ferme, les collections seront transférées dans un autre musée, et le public en sera informé.

Newsletter !

Enigmes Mysteres Citation Amour Love Quotes