Holzmaden et Solnhofen - Allemagne
Holzmaden et Solnhofen
Ces deux sites de la fin du Jurassique sont très réputés pour le bon état de conservation de leurs fossiles. C’est à Holzmaden que fut trouvé le célèbre mais rarissime dinosaure à plumes, Archaeopteryx, et à Solnhofen, les squelettes complets d’ichtyosaures et d’autres reptiles marins. C’est d’Holzmaden que provient la plus belle collection de reptiles aquatiques, notamment des plésiosaures et des ichtyosaures. Ces derniers sont si bien préservés que l’on voit tout le contour du corps et les nageoires dorsales. Plus extraordinaire encore, certains fossiles de femelles ont encore leurs petits dans le ventre et l’on a même retrouvé un spécimen en train de mettre bas. On suppose que si de tels fossiles existent, c’est que les animaux furent engloutis subitement par des coulées de boue ou autres tempêtes climatiques. Pour l’instant, aucun dinosaure n’a encore été découvert à Holzmaden, mais en revanche, on y a trouvé quatre types d’ichtyosaures : un pliosaure, un plésiosaure et deux crocodiliens téléosaures. Les dépôts de Solnhofen sont constitués de fines couches calcaires qui entourent le nord de Munich et le sud de Nuremberg. Les sites principaux sont situés près des villes de Solnhofen, Eichstätt et Kelheim. On y a trouvé environ 360 espèces fossilisées, aussi bien vertébrées qu’invertébrées, mais aussi des plantes qui infestaient les marais d’alors. Ces derniers n’étaient pas propices au développement de la vie, aussi, dès qu’une forme de vie y tombait, elle n’était la proie d’aucun prédateur, et restait enterrée et intacte. La faune vertébrée de Solnhofen se compose de 54 espèces de poissons fossilisés, 24 types de reptiles (surtout des ptérosaures, mais aussi des ichtyosaures, plésiosaures et crocodiliens), ainsi que deux dinosaures : le squelette complet d’un petit coelurosaure, le Compsognathus, et un Archaeopteryx (actuellement, huit spécimens seulement ont été découverts à travers le monde). Le premier Archaeopteryx fut exhumé en 1855, mais comme le squelette était incomplet et démuni de plumes, cette découverte passa relativement inaperçue. La mise au jour d’une plume en 1860 alerta les scientifiques sur le fait qu’un oiseau ait pu vivre au Jurassique. C’est en 1861 qu’un squelette complet et muni de sa parure fut trouvé et aussitôt acheté par le British Museum of Natural History. Il servit ensuite de sujet d’étude à sir Richard Owen pour sa monographie concernant l’anatomie du premier oiseau. Aucun autre spécimen ne fut trouvé avant 1877. Les découvertes les plus récentes (surtout entre 1951 et 1996) démontrent l’existence de deux espèces, A. lithographica et A. bavarica. Le Compsognathus, dinosaure de petite taille, est à ce point semblable à l’Archeopteryx que l’un des premiers squelettes de ce dernier fut longtemps désigné sous le nom du premier, uniquement parce qu’aucune plume n’avait été découverte avec lui. De magnifiques ptérosaures fossilisés furent découverts à Solnhofen : le Scaphognathus, le Pterodactylus, l’Anurognathus, le Ctenochasma, le Gnathosaurus et le Germanodactylus. Certains, dans un état de conservation exceptionnel, ont encore la fine membrane entourant les ailes, ainsi que les plumes de la queue. On trouve aussi parmi les fossiles de vertébrés de Solnhofen de rares ichtyosaures et crocodiliens parfaitement conservés. C’est sans doute les nombreux poissons et invertébrés de la région qui ont attiré les ptérosaures et autres petits dinosaures. En 1994, le Dr Karl Frickhinger publia un ouvrage présentant toute la richesse de la faune de ce site.

Newsletter !

Enigmes Mysteres Citation Amour Love Quotes