Smithsonian Institution
Le Smithsonian Institution a été fondée en 1846 par James Smithson. Aujourd’hui, le National Museum of Natural History comprend quelque 50 millions de spécimens de fossiles, conservés dans 450 collections différentes. La collection de dinosaures, qui remonte au début du XXe siècle, avec des spécimens rassemblés par Charles Othniel Marsh, renferme plus de 1 500 pièces. On y trouve des exemples de dinosaures du Jurassique supérieur : Allosaurus, Stegosaurus, Ceratosaurus et Diplodocus, issus de la formation de Morrison dans le Wyoming et de divers sites du Colorado. La collection compte aussi de nombreux crânes de Triceratops trouvés par le fameux chasseur de dinosaures John Bell Hatcher dans les dépôts du Crétacé supérieur à Lance Creek, dans le Wyoming. Les dinosaures du Crétacé supérieur ont tous été collectés sous la direction de Charles Whitney Gilmore, au Nouveau-Mexique et dans le Montana. Parmi les premières découvertes de Gilmore dans la formation des Deux-Medicines, dans le Nord du Montana, figuraient le dinosaure à cornes, le Brachyceratops, mais aussi des gisements d’os de jeunes hadrosauridés et beaucoup d’autres types de vertébrés. Parmi d’autres dinosaures, trouvés aussi par Charles Whitney Gilmore, on trouve l’unique sauropode titanosauridé connu d’Amérique du Nord, l’Alamosaurus du Nouveau-Mexique, et un certain nombre de spécimens de dinosaures intéressants dans la mesure ou ils ont des anomalies pathologiques osseuses. Gilmore fut l’un des savants les plus productif du XXe siècle en ce domaine. Sa reconstitution d’un squelette quasi complet de l’Apatosaurus, trouvé par Earl Douglas en 1909, a été capitale pour la formation du Dinosaur National Monument, dans l’Utah. La Smithsonian Institution fouilla les sites de cette région dans les années 1920-1930, mettant au jour de nombreux spécimens de dinosaures. Dans les années 1940, l’institution pouvait se targuer de posséder la plus grande collection de dinosaures. Dans une communication publiée en 1941 par le musée, Gilmore détaille l’histoire et le développement de cet ensemble exceptionnel. La collection de dinosaures de l’institution comprend plus de 40 espèces identifiées. Beaucoup d’entre elles y ont acquis leur nom, tel le Dystrophaeus viaemalae, première pièce de la collection, trouvé par John Strong Newberry en 1859, et nommé par Edward Drinker Cope en 1877. On pense cependant aujourd’hui que ces fossiles sont des Camarasaurus, dont le nom fait autorité. Parmi les spécimens les plus importants du musée, on notera les squelettes d’Alamosaurus Sanjuanensis, Stegosaurus stenops, Brachyceratops montanus, Edmontia rugosidens, Pachycephalosaurus wyomingensis, Camptosaurus brownie, Ceratosaurus nasicornis, Edmontosaurus annectens, Styracosaurus ovatus et Thescelosaurus neglectus. Les expositions permanentes du National Museum permettent de voir plusieurs squelettes contenant plus de 50% d’os véritables. Parmi les dinosaures exposés ici, on trouve l’Albertosaurus, l’Allosaurus, le Camarasaurus, le Diplodocus, le Ceratosaurus, le Corythosaurus, l’Edmontosaurus, le Stegosaurus et le Triceratops. On y voit aussi le moulage du squelette d’un bébé Maiasaura et celui d’un petit dinosaure sud-africain, l’Heterodontosaurus. D’autres pièces intéressantes sont exposées, dont le crâne d’un Centrosaurus et celui d’un Tyrannosaurus. Aujourd’hui, le département de paléobiologie est un centre de recherche important pour tous les aspects de la paléontologie – microfossiles et mollusques marins, baleines fossilisées, évolution de plantes et dinosaures. Pour plus d’informations sur le travail des chercheurs, les collections et les programmes d’études qui s’y déroulent, vous pouvez vous rendre sur le site web de l’institution.

Newsletter !

Enigmes Mysteres Citation Amour Love Quotes