Vallée de la Lune - Argentine
Vallée de la Lune
La Vallée de la Lune (Valle de la Luna) est une région du nord-ouest de l’Argentine, dans la province de Rioja, ou l’on trouve une succession de roches sédimentaires de la fin du Trias. La vallée et la région qui l’entoure sont devenues célèbres grâce aux nombreuses découvertes de vertébrés du Trias. On y a trouvé les plus anciens fossiles de dinosaures du monde, ainsi que des reptiles archosaures primitifs qui présentent des liens évolutifs avec les premiers dinosaures. Les plus vieux dinosaures furent trouvés dans la célèbre formation rocheuse d’Ischigualasto. Cette formation est une succession de grès et d’argile qui se désagrégèrent jusqu’à former ce paysage lunaire, ou l’érosion façonna les profondes gorges et les falaises abruptes qui donnèrent son nom à la vallée. Les fossiles découverts dans la formation d’Ischigualasto proviennent d’affleurements situés au pied des Andes. Ils datent du Trias et se rattachent à la période du Carnien, il y a environ de 226 millions à 220 millions d’années. Les restes de dinosaures sont clairsemés à travers toute la région et il fallut des fouilles intensives pour découvrir quelques spécimens. C’est le docteur Osvaldo Reig qui y découvrit les premiers spécimens entre 1959 et 1961. En 1960, il mit au jour les os de saurischiens, l’Herrerasaurus et l’Ischisaurus. Il en fit l’étude en 1963. Peu de temps plus tard, on découvrait sur le site le tout premier dinosaure ornithischien primitif, à partir de fragments de mâchoire, quelques membres inférieurs et des vertèbres. Il fut décrit par le Dr R. Casamquela, en 1967, sous le nom de Pisanosaurus mertii. En 1988, une équipe de paléontologues américains (du Nord et du Sud) fit de nombreuses découvertes dans la Vallée de la Lune et dans ses environs. Ils trouvèrent d’autres fragments de Herrerasaurus et ces nouvelles découvertes en firent l’un des dinosaures les mieux étudiés de la région. Mesurant 4,5 m de long, il s’agissait du plus grand prédateur de la fin du Trias. Dans le même temps, ces chercheurs découvrirent un nouveau dinosaure carnivore de petite taille et extrêmement primitif. Le Dr Paul Sereno et ses collèges le baptisèrent Eoraptor lunensis. L’Eoraptor mesurait 1 m de long et son crâne avait toutes les caractéristiques de base d’un dinosaure. Toutefois, il est toujours très controversé, car si certains scientifiques pensent qu’il s’agit du premier véritable dinosaure, d’autres le trouvent trop primitif pour être considéré comme tel. Le débat repose en fait sur les critères définissant le groupe des dinosaures. D’autres animaux très intéressants ont encore été découverts dans la Vallée de la Lune. En 1979, des paléontologues de l’université de San Juan mirent au jour un archosaure prédateur, le Sillosuchus. Ils trouvèrent aussi un jeune rhynchosaure, le Scaphonyx, entre les côtes d’un Herrerasaurus, ce qui permit d’obtenir quelques certitudes quant au régime alimentaire de ces dinosaures primitifs. En dessous de la formation d’Ischigualasto se trouve celle de Los Chanares ou l’on découvrit les squelettes d’archosaure évolués et qui sont considérés comme les ancêtres directs des premiers dinosaures. Ces animaux, le Lagosuchus, le Lagerpeton et le Pseudolagosuchus, vécurent il y a environ entre 230 et 225 millions d’années. Il s’agit des premiers reptiles à avoir adopté une position debout. La plupart des dinosaures et archosaures découverts dans la Vallée de Lune sont abrités au musée d’Histoire naturelle de Buenos Aires.

Newsletter !

Enigmes Mysteres Citation Amour Love Quotes