Le parc des dinosaures de Zigong - Sichuan, Chine
Le parc des dinosaures de Zigong
Le parc des dinosaures de Zigong, dans la province du Sichuan près de Dashanpu, a ouvert en 1987. Il est construit au sommet d’un site extrêmement riche en fossiles de dinosaures et autres vertébrés. Ces fossiles furent découverts dans les grès et argiles de la formation de Shaximiao, datant du milieu du Jurassique et qui constituaient le lit d’une ancienne rivière. Tous les animaux de cette époque ont sûrement été engloutis par des inondations, leurs corps allant s’échouer sur les berges des fleuves, là ou le courant était moins fort. Ainsi, le site de Dashanpu peut être considéré comme l’équivalent chinois Dinosaur National Monument de l’Utah. Le parc des dinosaures de Zigong fut le premier musée asiatique entièrement consacré aux dinosaures. Aujourd’hui, on y trouve la plus grande collection de dinosaures chinois et l’on peut voir des scientifiques travailler dans une fouille à l’exhumation d’os fossilisés dans la roche. C’est en 1972 que des chercheurs du bureau de géologie et de ressources minérales du Sichuan découvraient pour la première fois des fossiles près de Dashanpu. Il s’agissait d’un os de dinosaure dépassant d’une falaise, le long d’une route. Les premières recherches sur le site eurent lieu en 1977 et débouchèrent sur la découverte du squelette d’un grand sauropode. Le Pr Dong Zhiming et ses collègues le baptisèrent Shunosaurus. Le 17 décembre 1979, le professeur Dong et Zhou Shiwu découvraient, dans la région de Dashanpu, de nombreux restes de dinosaures in situ. Les fouilles menées de 1979 à 1981 aboutirent à la découverte de plusieurs squelettes de Shunosaurus, d’un théropode, le Gasosaurus, un stégosaure particulièrement bien conservé, l’Huayangosaurus, et un sauropode jusque-là inconnu, le Dataousaurus. D’autres fouilles menées l’année suivante par He Xinlu mirent au jour des squelettes de petits ornithopodes ainsi qu’un grand sauropode inconnu, l’Omeisaurus. En 1984, une zone rocheuse de 500 m2 fut dégagée pour la construction du musée. On y fit un grand nombre de découvertes, comme le crâne d’un amphibien labyrinthodonte existant toujours aujourd’hui, le Sinobrachyops, et le crâne d’un reptile mammalien, le Bienotheroides. On y trouve aussi des fossiles de poissons d’eau douce, de tortues, de crocodiles, un plésiosaure et un ptérosaure, l’Angustinaripterus, parent du Rhamphorhynchus allemand. Depuis sa découverte, ce site a fourni 23 espèces de vertébrés, dont huit dinosaures. Les deux étages de sous-sol du musée servent à entreposer les fossiles et à préparer les expositions. Dix squelettes de dinosaures quasi complets sont exposés dans le grand hall, notamment les sauropodes Omeisaurus et Shunosaurus, le stégosaure Huayangosaurus, le théropode Gasosaurus et le petit ornithopode Xioasaurus. La partie la plus spectaculaire du musée reste le soubassement situé au centre du grand hall, ou l’on peut observer un grand nombre d’os de dinosaures ou de vertébrés tels qu’ils furent découverts. Des recherches géologiques sur le site de Dashanpu indiquent qu’il est très prometteur quand à de nouvelles découvertes. Aujourd’hui, les fouilles couvrent une surface de 2 800 m2, mais on estime que les os sont éparpillés sur 20 000 m2. À l’heure actuelle, on y a trouvé 8 000 os de dinosaures ou de vertébrés. Les fouilles s’y poursuivent, et chaque année apporte son lot de découvertes.

Newsletter !

Enigmes Mysteres Citation Amour Love Quotes